Charlotte Pascal l’avoue, elle a reçu un soutien incroyable de ses proches, et notamment de ses amies au moment de l’annonce de son cancer, mais aussi pendant les traitements. En rémission, elle pense se reconvertir professionnellement et c’est grâce à une amie qu’elle trouve l’idée. “Un soir, cette amie m’appelle pour prendre de mes nouvelles. Avec le recul, elle m’avoue qu’elle a surement dû dire des “boulettes” ou être maladroite dans ses propos. Cette phrase a sonné comme une évidence, il fallait que j'écrive sur ce sujet : ma meilleure amie a un cancer du sein. En un mois le texte était rédigé !”

Cancer du sein : “je voulais expliquer ce qu’on vit vraiment”

Charlotte nous explique que c’est dans son caractère de donner des conseils : “j’ai toujours été généreuse dans le fait de partager mes trucs et astuces. Ça me fait plaisir de pouvoir aider les gens. Ce que j’aimerais surtout avec ce livre, c’est éviter les souffrances indirectes et expliquer ce que les femmes avec un cancer du sein vivent vraiment. L’écriture de ce livre a été difficile car je devais ressortir des moments compliqués, mais ç'a été une véritable thérapie. J’avais besoin de raconter mon histoire sans passer par l’explication des traitements, des examens, etc.”

“Est-ce que ça va ?” une question à bannir en chimiothérapie

Au fil des pages de son livre “Ma meilleure amie a un cancer du sein”, Charlotte distille ses conseils pour trouver les mots ou apaiser une amie à qui on vient de diagnostiquer un cancer du sein, pour l’accompagner pendant ses traitements, savoir quels sont les petits cadeaux qui lui feraient plaisir… “Pour moi, il faut bannir le texto “j’espère que ça va” alors qu’on est en chimio… Non, ça ne va pas !” s’amuse-t-elle. Sans reproche, ni injonction, Charlotte utilise des situations vécues afin d’apporter chaleur et conseils bienveillants.

“Etre seule c’est plus dur que de montrer sa faiblesse”

Ce qu’aimerait Charlotte c’est que son livre aide tout autant les personnes directement et indirectement touchées par le cancer du sein. “Le partage d'expérience c’est tellement important, je me suis dit qu’à travers un livre je pourrais facilement toucher plein de monde. Evidemment, chaque expérience est unique, mais je pense que le soutien est essentiel. Être seule, c’est plus dur que de montrer sa faiblesse.”

Cancer du sein : Wonder Woman a besoin de ses amies

“Avec ce guide, j’espère vous donner les clés de vos supers pouvoirs. Aujourd’hui, vous devenez officiellement un super héros !” écrit Charlotte dans la préface de son livre. “La plupart de mes copines me disaient que j’étais une warrior. En chimiothérapie, j’étais devenue Wonder Woman car le cancer c’est comme une guerre. Finalement, je me suis dit que si j’étais un super héros, j’avais aussi des supers amies, comme Batman a son Robin ! Mes amies sont devenues mes wonder friends car elles possèdent en elles le super pouvoir de dire les bons mots au bon moment et de réagir de la bonne manière aussi. Elles aussi sont donc devenues des supers woman. Il faut être plusieurs pour se battre contre le crabe !” conclut Charlotte.

En recherche d'emploi, Retraité ou Actif ? Envie de se reconvertir et de lancer son projet ? Découvrez la formation à 0€ pour y parvenir en cliquant ici >

Sources

Ma meilleure amie a un cancer du sein de Charlotte Pascal (Editions Flammarion)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.