“Avant d’avoir le diagnostic posé, j’ai dû aller voir une vingtaine de pédiatres qui me disaient que le comportement de mon fils était tout simplement son caractère. Heureusement, il a été diagnostiqué petit et il a pu bénéficier d’un bon suivi pédopsychiatrique. Malgré cette excellente prise en charge, nous avions beaucoup de mal à le gérer à la maison. Il était très violent et faisait des crises quotidiennes. J’ai refusé la prise de médicaments et j’ai commencé à faire des recherches sur Internet pour trouver des solutions naturelles. Cela m’a mené vers des travaux sur le lien entre autisme et alimentation mais je n’arrivais pas à concevoir le lien entre les deux et j’ai mis plus d’un an avant d’adopter une alimentation différente car j’avais peur et j’étais un peu dans le déni…”

“Lui donner une alimentation spécifique a fait l’effet d’un miracle sur mon fils autiste”

“J’ai mis en place une alimentation spécifique pour mon fils et comme par miracle ses violences ont cessé. Malheureusement, je n’étais pas accompagnée sur cette prise en charge et je me sentais seule et isolée. Par exemple, à la cantine, il voulait manger comme les autres et il faisait de nouvelles crises dès qu’il consommait des produits contenant du gluten ou autre. J’ai tout essayé pour le sortir de ces états violents et un jour, j’entends parler d’un américain diagnostiqué autiste sévère, dont les parents ont réussi à le sortir de l’autisme. J’ai réussi à faire un stage avec lui car il était devenu formateur, conférencier et chef d’entreprise. J ’en suis revenue transformée, tout mon regard avait changé : mon fils n’était plus un fardeau mais un cadeau.”

“Je vois mon fils sans autisme”

“En parallèle de ce stage, je me suis formée à la naturopathie pour avoir un maximum de connaissances sur l’alimentation et le fonctionnement du corps humain. En effet, il faut savoir qu’environ 95% des enfants autistes ont des troubles associés comme le syndrome de Pica (manger des choses qui ne sont pas des aliments) ou de la sélectivité alimentaire, un enfer pour les parents qui ne savent pas comment gérer ces situations. Mon fils a consulté une naturopathe et grâce à ce suivi je l’ai découvert sans autisme. Aujourd’hui il a bientôt 28 ans et il se gère comme un neurotypique (permis de conduire, courses, appartement…). Tout cela m’a donné l’envie de créer mon propre programme afin d’aider d’autres parents.”

Autisme : “J’accompagne les familles en souffrance”

“J’ai donc créé un programme appelé programme Evolution qui se base sur trois piliers :

Aujourd’hui, je ne me vois plus faire autre chose, mon nouveau métier est devenu aussi naturel que ma respiration. Le fait de diffuser ce que j’ai appris pendant toutes ces années et les outils qui m’ont permis de tout changer est un vrai bonheur et une grande satisfaction. Mon fils a été mon plus grand enseignement. L’enfer que nous avons vécu pendant 20 ans prend aujourd'hui tout son sens car je peux vraiment aider ces familles, je sais ce qu’elles ressentent.”

“C’est un privilège d’être aux côtés d’un enfant autiste”

“Ce qui m’a marqué tout au long de mon parcours c’est le discours des médecins. A les entendre on a l’impression que notre enfant sera comme il est toute sa vie. Je voudrais rassurer les parents, rien n’est inscrit dans le marbre et nous avons tous en nous la capacité de surmonter les épreuves et d’en sortir grandi. La vie est une planète école, nous sommes là pour apprendre et nous élever et nos enfants nous permettent de révéler des capacités en nous dont nous n’aurions jamais pris conscience.”

Sources

En savoir plus sur le programme de Caroline Anesi : https://helpautisme.business.site/

mots-clés : autisme, Témoignage
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.