“Le diagnostic des adultes autistes est très compliqué, notamment pour les femmes qui ne cessent jamais de s’adapter. On sent bien que nous ne sommes pas ordinaires, mais on n'ose pas toujours en parler. En plus, le champ autistique est très large et certains praticiens veulent qu’on “coche” un minimum de cases…” témoigne Lali Dugelay. Une fois le diagnostic posé, elle a entrepris une savante combinaison entre le fait de s’adapter à son environnement et que ce dernier s’adapte également à elle : “ça prend du temps mais c’est essentiel", explique-t-elle.

Autisme : être accepté comme vous êtes

“En entreprise, j’ai l’impression que c’est tout l’un, tout l’autre. Soit, l’accueil est favorable et l'adaptation se fait naturellement, soit c’est compliqué et on cherche à vous faire partir. Personnellement, je ne me suis jamais vraiment sentie intégrée car j’ai toujours été la première de la classe à vouloir que tout soit parfait. Cela a suscité des jalousies dans le milieu professionnel. En plus de cela, je suis très investie car je ne sais pas faire autrement et j’adore transmettre donc je prenais en charge des stagiaires avec plaisir. Ce côté employé modèle ne plaît pas toujours aux collègues” explique Lali Dugelay. Depuis son diagnostic, elle a remis en perspective ses attentes professionnelles. Elle a souhaité intégrer des entreprises et/ou des associations ayant des missions tournées vers le handicap : “c’est important pour moi d’avoir des valeurs communes avec l’entreprise. D’ailleurs, c’est quelque chose que j’ai mis en avant dans ma lettre de motivation.” Par ailleurs, et pour essaimer son message d’hymne à la joie de l’inclusion, elle a décidé de consacrer une partie de son temps à donner des conférences en entreprises et grandes écoles pour démontrer que le bien vivre ensemble est possible, pour peu que chacun y mette du sien.

Autiste au travail : faire de sa singularité une force

“J’ai de la chance car je travaille dans la communication et le fait que je sois autiste Asperger est un atout de taille. Je traite l’information différemment des autres et je réalise des campagnes de communication qui se démarquent, qui ne sont pas conventionnelles. Je me sers de cet atout dans ma vie personnelle car cela permet d’adoucir le mal-être. Je suis quelqu’un de très positive et j'ai une grande capacité à être heureuse et à me relever plus forte des épreuves. Toutes les diversités permettent à une société d’être plus riche” s'enthousiasme Lali. “Malheureusement, les idées reçues faussent les informations, notamment sur l’autisme. Mais je trouve qu’il y a un élan de prise de parole de plus en plus grand et je ressens beaucoup de positif autour de moi.”

Solaire et bienveillante, Lali Dugelay a su faire de son super pouvoir l’autisme Asperger un véritable atout dans sa vie professionnelle comme dans sa vie personnelle : “je dis souvent que l’autisme ce n’est pas grave mais c’est parfois compliqué” conclut-elle.

mots-clés : autisme, travail, Témoignage
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.