Sommaire

Cardiaques, diabétiques, fumeurs… plus de risques !

Cardiaques, diabétiques, fumeurs… plus de risques !© IstockPlusieurs facteurs de risque du virus H1N1 tendent à se dégager. Les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans semblent plus fragiles devant le virus de la grippe, tout comme les personnes atteintes de maladies cardio-vasculaires, de maladies respiratoires, de diabète ou de cancers. Enfin, les fumeurs pourraient être plus à risque face à la grippe A comme la fumée de cigarette diminue la défense des voies respiratoires contre les agressions extérieures, dont celle de la grippe. Les personnes atteintes d'obésité pourraient également être concernées.

Les plus de 60 ans ne sont pas à l’abri !

Selon une étude publiée en juin 2009, les pneumonies graves et les décès liés au virus H1N1 observés au Mexique en avril 2009 concernaient majoritairement des personnes âgées de 5 à 59 ans. Hypothèse scientifique : les plus de 60 ans auraient plus de chance d’avoir été exposé au cours de leur vie à un virus proche du H1N1 (ex : épidémie de grippe de 1957), ce qui leur aurait permis de générer un anticorps protecteur… Mais le Dr Patrick Pelloux, médecin urgentiste, rappelle que "les personnes âgées sont plus à risque des complications de la grippe A car elles souffrent déjà souvent d’infections cardiaques, rénales, de problèmes immunitaires… ce qui, avec le virus de la grippe, entraîne une surinfection".

H1N1 : comment reconnaître les symptômes

H1N1 : comment reconnaître les symptômes© IstockLes signes qui doivent alerter sont : une fièvre supérieure à 38 °C et/ou des courbatures et/ou une grosse fatigue associée à une toux sèche et/ou des troubles respiratoires et/ou des maux de gorge ou des écoulements nasaux. Même si c’est plus occasionnel, le virus de la grippe A peut aussi entraîner des troubles digestifs (nausée, diarrhée, vomissement). Chez le sujet âgé, la symptomatologie peut être trompeuse mais la fièvre et les signes respiratoires sont rarement absents. En cas de doute contactez votre médecin.

Grippe A : quand consulter ?

En cas de fièvre, consultez ! Plus encore, si elle est supérieure à 39 °C avec des signes généraux comme des maux de tête, des courbatures, une grande fatigue ; si elle est associée à des troubles respiratoires [dyspnée] ou des douleurs basithoraciques, ou encore si elle est associée à des signes neurologiques. Attention, si vous faites partie des personnes à risque du virus de la grippe A (plus de 65 ans, diabète, maladie cardio-vasculaire ou pulmonaires, troubles respiratoires, surpoids…) vous devez sans hésiter et sans tarder contacter votre médecin si vous ressentez ces symptômes.

Faut-il porter un masque ?

Faut-il porter un masque ?© IstockLe port du masque est recommandé si l'on s’occupe d’une personne malade ou si on est malade et que l’on a des contacts avec des gens à l’intérieur ou à l’extérieur. Il est important de bien l’utiliser sous peine d’augmenter la propagation de l’infection ! - Un, appliquez-le sur le nez et la bouche et ajustez-le bien au visage. - Deux, évitez de le toucher quand vous le portez et lavez-vous les mains après l’avoir retiré. - Trois, jetez le masque après chaque utilisation.

Quand pourrez-vous vous faire vacciner ?

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière de 2018-2019 a débuté le 6 octobre. Cette année, les modalités de vaccination ont été simplifiées : les personnes de plus de 18 ans dont la vaccination antigrippale est recommandée peuvent retirer leur vaccin à la pharmacie, sur présentation de leur bon de prise en charge de l’Assurance Maladie. Plus de 6,5 millions de personnes seront concernées par cette nouvelle mesure. Pour les personnes de moins de 18 ans, la prescription médicale reste indispensable.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

- Organisation mondiale de la santé (OMS)

- Institut de veille sanitaire (INVS)

- Ministère de la Santé

- Société française de médecine générale (SFMG)

- Association des médecins urgentistes de France (AMUF) 

Vidéo : Top 3 des réflexes anti-symptômes grippaux

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.