Sommaire

Pas d'aliments diurétiques après 20 heures

Pas d'aliments diurétiques après 20 heures© IstockLe problème quand on a souvent envie d'aller faire pipi se pose généralement la nuit. Cela nous réveille on n'a pas forcément envie de sortir de la couette pour y aller et pourtant : impossible de se rendormir sans avoir soulagé sa vessie. Pour l'urologue Olivier Dumonceau, sans pathologie, "il est tout à fait possible de tenir jusqu'à 7 heures du matin en se couchant à 23 heures à condition de limiter les aliments et les boissons diurétiques après 20 ou 21 heures".

On limite : pastèque, tomates, artichaut, figues, asperge, ananas, concombre, raisin, thé vert, bière.

A savoir : lorsqu'on se lève la nuit pour uriner il ne faut pas reboire juste après sinon vous risquez d'être réveillé à nouveau.

Pas de café avant de sortir vous promener

Pas de café avant de sortir vous promener© IstockAvoir ce qu'on appelle une vessie hyperactive peut créer des angoisses chez le patient. Rien qu'à l'idée de sortir de chez soi, la peur d'avoir envie d'uriner sans trouver des toilettes à proximité devient obsessionnelle. Si vous êtes souvent confronté à cette frayeur sachez qu'une première étape peut être de ne surtout pas boire de boissons excitantes avant de sortir ou de se coucher. "Elles irritent la vessie et augmentent l'hyperactivité", explique Olivier Dumonceau, urologue.

On limite : le thé, le café, l'alcool.

Ne pas se retenir d'aller aux toilettes

Ne pas se retenir d'aller aux toilettes© Istock"Pour la plupart des gens on doit uriner une fois le matin et une fois le soir. C'est faux", explique le spécialiste. La moyenne devrait être toutes les 3 heures mais varie en fonction des gens." Ce n'est qu'au-delà de 6 fois par jour et plus de 2 fois par nuit que l'on soupçonne un problème. Il faut y aller dès que l'on a envie sinon on éduque mal sa vessie et on risque des problèmes de fuites urinaires.

Ne plus croire : "Il existe une idée reçue selon laquelle bloquer le jet lorsqu'on urine puis relâcher ensuite, muscle le périnée et aide à avoir moins envie, c'est complètement faux", prévient notre interlocuteur.

Des médicaments pour avoir moins envie

Des médicaments pour avoir moins envie© IstockLe fait d'aller trop souvent aux toilettes est un trouble appelé pollakiurie. Lorsqu'une personne va plus de 6 ou 7 fois aux toilettes la journée et que la nuit elle se lève plus de deux fois on considère que la vessie est hyperactive. Afin de vérifier le problème, le médecin fait passer des examens et peut envisager un traitement.

Quel traitement ? "On prescrit des anticholinergiques quotidiennement pour diminuer l'hyperactivité de la vessie", explique Olivier Dumonceau. En général, si cela convient au patient il garde le traitement à vie.

A savoir : avant de pouvoir prescrire le traitement, le médecin vérifie s'il n'y a pas d'obstacles à l'évacuation des urines sinon le patient risque la rétention.

Identifier une maladie cachée

Identifier une maladie cachée© Istock"La première chose à faire quand on va trop souvent aux toilettes c'est de consulter un médecin afin de savoir si un problème ne se cache pas derrière", conseille l'urologue. Une fois le problème réglé, la fréquence des mictions devrait se réduire.

Les maladies possibles :
- Un adénome de la prostate chez l'homme : avec l'âge la prostate grossit, il peut arriver que la façon dont elle se développe gêne l'appareil urinaire et entraîne fréquence et troubles de mictions.
- Infections urinaires : des bactéries stagnent dans la vessie et provoquent une envie pressantes d'uriner. On ressent des brûlures au moment de la miction.
- Une tumeur ou un calcul à la vessie : ce sont des facteurs qui irritent la vessie.

Pour toutes ces pathologies, il existe des traitements qui peuvent soulager.

Méditer pour se retenir plus longtemps

Méditer pour se retenir plus longtempsPlus facile à dire qu'à faire nous direz-vous ! Et pourtant le stress génère une hyperactivité vésicale. En 2012, une étude avait démontré que la méditation par pleine conscience pourrait réduire les symptômes d'incontinence d'urgence c'est-à-dire l'impossibilité de se retenir ou d'aller aux toilettes dans un court délai".

En quoi cela consiste ? Apprendre à avoir conscience du moment présent au lieu de toujours penser à anticiper le futur ou ruminer le passé.

Aller aux toilettes avant de dormir

Aller aux toilettes avant de dormir© IstockBien sûr cela peut paraître évident mais pourtant tout le monde n'y pense pas. Du coup, la vessie se remplie, se contracte de plus en plus et nous réveille en pleine nuit pour aller uriner. "Mais attention ! Il ne s'agit pas d'aller aux toilettes avant de se coucher mais bien avant de dormir, prévient l'urologue. Si on va aux toilettes et qu'une fois dans le lit on regarde la télévision ou on lit cela revient au même."

Des séances de kinésithérapie

Des séances de kinésithérapie© Istock25% des femmes d'âge moyen et 15% des hommes seraient touchés par l'incontinence urinaire, selon le site Incontinence Info. Lorsque les envies d'uriner en arrivent à un tel point il ne faut pas se dire que le problème est lié à l'âge et qu'il n'y a rien à y faire. Lorsqu'il s'agit d'un problème de sphincter, des séances de kinésithérapie peuvent aider.

Comment ça se passe ? Ce sont des séances où on apprend à contracter les muscles autour du vagin afin de mieux contrôler les fuites.

Vidéo : Pourquoi ces habitudes peuvent rendre incontinent !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.