Gastro-entérite : le seuil épidémique dépassé dans le Grand Est

Publié le 27 Septembre 2018 à 11h04 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Les données du réseau de recherche et de veille sanitaire Sentinelles alertent sur l'épidémie de gastro-entérite qui sévit dans l'hexagone, et particulièrement dans la région Grand Est. 

Si la rentrée des classes a été propice à la recrudescence de cas de gastro-entérite, la maladie n'a pas fini de frapper dans l'Hexagone. Le réseau de recherche et de veille sanitaire Sentinelles a dévoilé le 26 septembre 2018 les données recueillies sur l'activité de la gastro-entérite en France du 17 au 23 septembre 2018, et celles-ci montrent que la région Grand Est est particulièrement impactée puisqu'elle a dépassé le seuil épidémique, fixé à 128 cas pour 100 000 habitants.

Gastro-entérite : Grand Est et la Bretagne en alerte rouge

En effet, Grand Est n'enregistre pas moins de 166 cas de consultation pour diarrhée aiguë pour 100 000 habitants. Autre région très touchée : la Bretagne, avec 135 cas pour 100 000 habitants. En revanche, au niveau national, l'activité reste modérée (115 cas pour 100 000 habitants).

La semaine du 10 au 16 septembre 2018 était déjà marquée par une alerte rouge dans la région Grand Est mais également Provence-Alpes-Côte d'Azur et Hauts-de-France, avec respectivement 165, 186 et 126 cas de diarrhée aiguë pour 100 000 habitants.

Gastro-entérite : comment éviter la déshydratation ?

Des taux élevés qui rappellent que la gastro-entérite doit faire l'objet d'une attention particulière lorsqu'elle apparaît chez les nourrissons, les jeunes enfants et les personnes âgées, plus facilement sujets à la déshydratation.

Santé Publique France préconise ainsi trois conseils "à mettre en application pour éviter et traiter la déshydratation" :

"- Proposez à votre enfant de boire une solution de réhydratation orale (SRO), à volonté, et au début plusieurs fois par heure ;- Proposez régulièrement à votre enfant de manger des aliments qu’il apprécie particulièrement ou poursuivez les tétées si vous l’allaitez ;- Surveillez votre enfant jusqu’à la fin de la diarrhée en prenant sa température, en surveillant le nombre de selles, de vomissements, la quantité de solutions de réhydratation ou d’aliments consommés."

Les personnes âgées doivent constamment avoir une bouteille d'eau à portée de main et boire en continu. Il est également possible de s'hydrater en buvant des infusions, du thé, des potages ou des bouillons. En revanche, les fibres végétales et les fruits frais en particulier sont à bannir, car ils peuvent accentuer les symptômes de la gastro-entérite. Les aliments à privilégier sont le riz, les pommes de terre, les carottes cuites, la viande grillée, le fromage à pâte cuite, la gelée de coings, la compote de pomme ou encore la banane bien mûre.

Vidéo : Gastro-entérite : le seuil épidémique dépassé en France

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X