Gastro-enterite : l’epidemie sevit dans ces regions francaises

L’épidémie de gastro-entérite s’intensifie dans l’Hexagone. La semaine dernière, le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 122 cas pour 100 000 habitants, selon le réseau Sentinelles, soit une hausse de 23 % par rapport à la semaine précédente. Dans ce diaporama, nous vous dévoilons le taux d’incidence de gastro-entérite pour chaque région de France métropolitaine. Découvrez si votre lieu de résidence fait partie des zones les plus touchées...

Gastro-entérite : l’épidémie est un peu moins virulente cette année

Selon une étude réalisée de Santé Publique France, plus de 21 millions d’épisodes de gastro-entérites aiguës virales (GEA) surviennent chaque année en France, avec un pic observé entre décembre et avril. Ces gastros hivernales “sont principalement d’origine virale, avec une circulation dominante des norovirus et des rotavirus”.

Si les cas de gastro sont à la hausse ces dernières semaines, l’épidémie est toutefois moins forte qu’elle ne l’est généralement à cette période de l’année. Bien que l’on ait pu observer un relâchement des gestes barrières depuis quelques mois, il semble que nous ayons tout de même conservé quelques bonnes habitudes (port du masque, lavage des mains, utilisation de mouchoirs à usage unique…) qui nous protègent contre les virus hivernaux.

Comment se transmet la gastro-entérite ?

En effet, “la transmission des gastro-entérites aiguës virales hivernales est principalement interhumaine”, explique Santé Publique France. Le plus souvent, elle se fait via les mains des personnes contaminées, et par une contamination persistante de l’environnement - autrement dit, le fait de toucher les mêmes surfaces (télécommande, couverts, interrupteurs…) qu’un malade.

Les norovirus peuvent aussi se transmettre par voie alimentaire, “lors de l’ingestion d’eau ou d’aliments consommés crus ou peu cuits”, qui ont été contaminés pendant leur production ou manipulés par des personnes porteuses du virus.

Comment se protéger contre la gastro-entérite ?

Pour se protéger contre la gastro-entérite, l’hôpital privé La Casamance (Aubagne, 13) liste cinq gestes indispensables :

  • se laver les mains régulièrement (avant de préparer le repas et de manger, après être allé aux toilettes, après un contact avec une personne malade ou des objets contaminés) ;
  • aérer chaque pièce de la maison 10 minutes par jour ;
  • se protéger dans les transports en commun, en couvrant son nez et sa bouche si la personne en face de nous est malade et en évitant de toucher ses yeux, son nez et sa bouche ;
  • avoir une alimentation équilibrée et bien s’hydrater, afin de renforcer son système immunitaire ;
  • nettoyer plus souvent les surfaces à risque, comme les toilettes (au moins deux fois par jour).

Hauts-de-France

1/13
Gastro-entérite : l’épidémie sévit dans ces régions françaises

Le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë est de 180 cas pour 100 000 habitants dans cette région.

Provence-Alpes-Côte d'Azur

2/13
Gastro-entérite : l’épidémie sévit dans ces régions françaises

Le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë est de 165 cas pour 100 000 habitants dans cette région.

Normandie

3/13
Gastro-entérite : l’épidémie sévit dans ces régions françaises

Le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë est de 150 cas pour 100 000 habitants dans cette région.

Grand Est

4/13
Gastro-entérite : l’épidémie sévit dans ces régions françaises

Le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë est de 133 cas pour 100 000 habitants dans cette région.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Surveillance des cas de diarrhée aiguë pour la semaine 46 de l'année 2021, Réseau Sentinelles. 

Gastro-entérites aiguës, Santé Publique France. 

Se protéger contre la gastro-entérite, Hôpital privé La Casamance. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.