Sommaire

Comment venir à bout d'une poitrine tombante ? On parle de seins qui tombent lorsque ceux-ci s’affaissent et passent en dessous du sillon sous-mammaire. Ce phénomène est nommé ptôse mammaire par le monde médical. Il existe plusieurs raisons à ce phénomène. Il n’y a pas de muscles dans les seins. Leur maintien est ainsi assuré uniquement par la peau. Or, le tonus de l’épiderme peut être affecté par plusieurs éléments.

Tout d’abord, cela peut être la conséquence d’une ou de plusieurs grossesses, avec ou sans allaitement. L’affaissement est alors dû au gonflement des seins durant la grossesse puis à la distension de la peau. Dans la même idée, ce phénomène peut être dû à un amaigrissement ayant entraîné une fonte mammaire. Enfin, l’âge génère un affaissement mammaire. En effet, la peau perd de son élasticité et de sa fermeté au fil du temps. La peau de la poitrine se fragilise et les tissus mammaires font perdre aux seins leur galbe et leur forme.

Vous pouvez également réaliser des massages à base d'huiles végétales aux propriétés raffermissantes, comme l'huile végétale de macadamia ou le macérat de pâquerettes pour tenter de redonner plus de fermeté à votre poitrine. Redonner une seconde jeunesse à sa poitrine, c’est avant tout s’occuper de sa peau. Pour remédier à la perte d'élasticité cutanée, les marques de cosmétiques proposent des produits dits "tenseurs". "Ceux-ci vont jouer en quelques sorte un rôle de remplissage, un peu comme une éponge gorgée d’eau", explique Myriam Cohen dans son livre La vérité sur les cosmétiques. Pour bien choisir sa crème, il faut regarder sa composition et surtout l’appliquer régulièrement. Les actifs tenseurs principaux sont des solutions protéinées comme le blé ou le maïs. Il existe aussi des solutions de collagène, à l’acide hyaluronique ou encore aux extraits de vigne.

Seins qui tombent : de l'eau froide et des massages

Vous vivez mal l'affaissement de votre décolleté ? Pas de panique : il existe quelques solutions pour ralentir cette chute. Il est, par exemple, conseillé d’éviter de dormir sur le ventre pour ne pas comprimer votre poitrine. Pour la même raison, il est important de choisir un soutien-gorge adapté à la forme de vos seins et à la taille de votre tour de poitrine. Certains disent qu’il vaut mieux éviter les douches très chaudes et privilégier l’eau fraîche afin de raffermir les tissus. Cependant, cet effet n'est que momentané : dès que les tissus se réchauffent, l'impact raffermissant du froid diminue.

Si vous vous exposez au soleil, n’oubliez pas la crème solaire : protéger son cou et son décolleté permet de conserver une peau tonique le plus longtemps possible. Enfin, évitez au maximum de faire le yoyo avec votre poids. Ce type de changement a tendance à déformer la poitrine.

Notez qu'il n’existe malheureusement aucune crème miracle qui permettrait aux seins de rester en place toute la vie.

Raffermir ses seins avec le sport

Comme évoqué précédemment, il n’y a pas de muscles dans les seins. Ceux-ci sont composés d'une glande mammaire, de fibres de soutien et de graisse (tissu adipeux) : le tout est recouvert par la peau.

Il n’est donc pas véritablement possible de se muscler les seins pour les empêcher de tomber. Cependant, derrière les seins se trouvent les pectoraux. Ces derniers soutiennent la poitrine et assurent une tenue haute de la poitrine. Nul besoin de muscler ces derniers à outrance, mais les travailler et les solliciter permet d’éviter le relâchement de votre décolleté.

Muscler ses pectoraux en faisant des pompes

Une bonne option, pour cela, est de réaliser chaque jour une série de pompes - que vous pouvez effectuer sur les genoux, si cela est plus facile pour vous. Pour ce faire, mettez-vous en position de pompes, les mains placées sous les épaules, les doigts légèrement dirigés vers l'intérieur, puis posez les genoux au sol. Le dos est plat, les abdominaux sont contractés (le ventre rentré). Abaissez lentement le torse jusqu’au sol, en pliant les coudes et en maintenant ces derniers le plus près possible de votre tronc. Votre poitrine doit rester parfaitement alignée avec vos mains. Revenez lentement à la position initiale. Répétez dix fois, faites une pause de trente secondes, puis faites une nouvelle série de dix.

Muscler ses pectoraux grâce au développé-couché

Si vous possédez des haltères, le développé-couché est, lui aussi, un excellent exercice pour muscler ses pectoraux. Allongez-vous sur le dos (sur un banc de musculation ou sur un tapis), une haltère de 3 kg dans chaque main. Positionnez ces dernières de sorte que vos doigts soient tournés vers l'avant, et que vos coudes soient pliés à 90 degrés et alignés avec vos épaules. Amenez doucement les haltères près des aisselles, pour vous mettre en position de départ. Ainsi, la poitrine est bien étirée. En engageant le tronc et en contractant les muscles thoraciques, poussez sur les altères et tendez les bras au-dessus des épaules, sans aller trop vite. Abaissez lentement les bras pour revenir en position initiale, puis recommencez. Réalisez deux séries de vingt répétitions.

Si vous n’aimez pas la musculation « classique », et ne vous imaginez pas pousser de la fonte à la salle de sport, vous pouvez toujours vous tourner vers le yoga. Ce sport est plus qu’une gym douce : il permet de tonifier son corps en profondeur et de le muscler. Les différentes postures qui comprennent des étirements, des torsions ou des extensions vont vous aider à vous muscler. Beaucoup de positions permettent également de se muscler le haut du corps et ainsi renforcer le maintien. Rien ne sert d’opter pour un sport trop « violent » physiquement, cela ne ferait qu’abîmer vos tissus.

5 postures de yoga pour lutter contre la gravité

Le yoga est un sport reconnu pour ses nombreux bienfaits. Cette discipline permet de mieux respirer, de se fortifier, d’améliorer sa posture et son équilibre, de tonifier sa silhouette ou encore de booster sa concentration …

Sandrine Bonnet, professeure de yoga, ajoute : « le yoga est une philosophie de vie, basée sur cinq principes : les asanas (les postures), la relaxation, la respiration, la méditation et l’alimentation (végétarienne). Les asanas permettent de gagner en souplesse, en flexibilité et de muscler les muscles profonds. »

Cependant, il existe une très grande variété de styles et de disciplines. Nous vous listons ci-après cinq postures particulièrement adaptées pour conserver une jolie poitrine.

Le Cobra (Bhujangâsana)

Le Cobra est une posture de « flexion arrière ». Cela permet de fléchir la colonne, d’étirer les hanches mais surtout d’ouvrir son buste et ses épaules. Cette posture renforce le haut du dos, l’arrière des jambes et les muscles intercostaux. Le Cobra permet également de développer sa capacité respiratoire. À force de répétition sur le long terme, cette posture permet la dilatation de la poitrine et des muscles intercostaux, de renforcer les muscles abdominaux et la colonne vertébrale.

Cette posture fait partie de la Salutation au Soleil. Muscler cette région du corps permet à vos seins de rester bien en place. Puisqu’il est impossible de se muscler les seins, il est important de se référer aux parties du corps qui les entourent.

Le Guerrier (Virabhadrasana)

Il existe trois postures du Guerrier différentes. Chacune présente des bienfaits particuliers. Globalement, c’est une posture qui permet de solliciter le corps entier. Le plus gros du travail est fait par les pieds, les jambes, le fessier et l’abdomen. Cependant, on travaille également les bras et le dos.

Le Guerrier renforce la coordination, la souplesse et la capacité de concentration.
La posture du Guerrier 1 permet d’étirer les muscles de la poitrine, la position 2 permet d’ouvrir les épaules, la poitrine et les poumons. Enfin la posture du Guerrier 3 améliore la coordination intramusculaire et l’équilibre. Chacune a ses avantages et peut vous aider à renforcer la région de la poitrine.

Le Pont (Chakrasana)

Pour cette posture, le poids du corps est uniformément réparti sur les mains et sur les pieds. La tête est en bas, les bras tendu et le corps arqué. Cette position un peu particulière mobilise toute la colonne vertébrale, renforce les muscles et gaine tout le corps. Mieux vaut faire attention car il ne s’agit pas d’une posture facile. Il est ainsi recommandé de s’échauffer et de préparer son corps à ce mouvement inhabituel et intense.

Le gros avantage de cette posture est étirer tout l’avant du corps, en particulier la poitrine et l’abdomen. Cette posture est un excellent exercice pour la mobilité de la colonne vertébrale et prévenir les problèmes posturaux. Une bonne posture évite aux seins de se relâcher prématurément.

Le Triangle (Utthita Trikonasana)

La posture du Triangle est assez courante dans la pratique du yoga. Elle permet d’allonger toute la colonne vertébrale et permet de créer de l’espace entre chacune. C’est une posture qui comprend de nombreux bienfaits. Elle permet de renforcer les pieds, les chevilles et les jambes, notamment au niveau des muscles et des articulations. Cependant, elle étire également les muscles profonds du dos, des épaules et de la poitrine.

Attention à garder votre corps bien aligné : évitez de vous pencher vers l’avant.

Le Chameau

Le Chameau est une posture énergisante qui ouvre puissamment la région du cœur. Elle développe la cage thoracique et approfondit la respiration. Celle-ci permet également de tonifier et d’assouplir la nuque, la colonne vertébrale et la zone des abdos. Bref, une posture complète qui permet d’étirer les muscles dorsaux, elle agit aussi sur les muscles du thorax.

L’idée pour éviter aux seins de se relâcher est de trouver des postures qui augmentent la capacité pulmonaire, renforcent les muscles du dos, du thorax et des abdominaux. Cela améliore directement le tonus des seins en faisant travailler les bons muscles de soutien.

Sources

Merci à Sandrine Bonnet, professeure de yoga. 

Comment remonter sa poitrine ? Les 3 exercices les plus efficaces, Femme Actuelle, 19 août 2020. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.