Sommaire

On parle de cervicalgies pour évoquer des douleurs vives siégeant au niveau du cou. En principe, elles disparaissant au bout de quelques jours ou plusieurs semaines. Elles sont souvent dues à une mauvaise posture, de l'arthrose ou un traumatisme du cou. Parfois, elles irradient vers un bras, on parle de névralgies cervicobrachiales.

"Les douleurs du cou sont fréquentes, car la région cervicale est sans arrêt sollicitée dans son rôle de maintien de la tête et doit assurer une multitude de mouvements en relation avec le tronc, ne serait-ce que porter le regard vers l’objectif visuel", décrit l’Assurance Maladie.

Environ deux tiers de la population française serait concernée dans sa vie par un épisode douloureux du cou et environ une personne sur cinq a présenté un épisode de cervicalgie de plus de 30 jours dans l’année écoulée.

Quels sont les différents types de cervicalgies ?

Le docteur Georges Retali, neurologue, a détaillé pour Medisite les différents types de cervicalgies non spécifiques qui ne sont pas dûs à des traumatismes (cervicalgies traumatiques) ou des symptômes de maladies (cervicalgies secondaires) :

  • Le torticolis : il est lié à une mauvaise posture (souvent au cours de la nuit). Il se caractérise par la contracture d’un ou plusieurs muscles du cou (le muscle sterno-cléido-mastoïdien ou le muscle trapèze) ;
  • La cervicalgie liée à une mauvaise posture chez l’adulte : elle se déclenche dans le cadre professionnel (mauvaise position devant son ordinateur), au cours d’une activité sportive, ou encore par l’utilisation prolongée du téléphone portable (on parle alors de "text neck") Attention, sur le long terme, une mauvaise position de la nuque peut entrainer des contractures musculaires, mais aussi des déplacements vertébraux au niveau des cervicales.
  • La cervicalgie déclenchée par le stress, une dépression ou une dystonie neurovégétative (qui est un déséquilibre du système nerveux). Lorsqu’un mal-être psychique s’installe, tout le corps est susceptible de se crisper. Les tensions musculaires dans la nuque peuvent provoquer une compression du nerf d’Arnold douloureuse (névralgie d’Arnold).

Tyler Wheeler, MD, un docteur en médecine sportive basé à Atlanta (USA), vient de partager à nos confrères américains de WebMD les différentes explications qui peuvent expliquer vos douleurs au cou. Consultez votre médecin si vous avez l’impression qu’elles persistent.

Sommeil, écran... Les douleurs à la nuque peuvent refléter des mauvaises habitudes

Vous avez une mauvaise position de sommeil

Vous êtes-vous endormi sur une chaise ou avez-vous utilisé un autre oreiller ? Une mauvaise position de sommeil peut causer des douleurs à la nuque. "C'est assez courant, et ce n'est généralement pas grave", assure le médecin.

Pour éviter de renouveler l’expérience, essayez de dormir sur le dos. En attendant, un analgésique en vente libre devrait pouvoir vous soulager.

Vous avez regardé en l’air pendant trop longtemps

Vous avez fait des mouvements inhabituels, comme regarder le ciel pour un spectacle aérien ? Cela peut expliquer vos douleurs au cou. Vos muscles ne sont pas habitués à travailler de cette façon.

"Ne tenez pas votre tête dans des positions inhabituelles si vous n'y êtes pas obligé. Si vous le faites, essayez de faire des pauses et de bouger votre cou dans d'autres directions pour garder vos muscles relâchés", recommande le Dr Wheeler.

Vous passez beaucoup d’heures sur votre smartphone

Plusieurs heures passées sur votre smartphone peuvent suffire à fatiguer les muscles et les tendons. "Tenez votre téléphone plus haut lorsque vous l’utilisez. Et si votre travail vous oblige à garder cette position, faites des pauses et essayez d'étirer et de cambrer votre dos".

Les douleurs au cou peuvent être dues à des chocs

Vous avez pratiqué un sport de contact

Vous pouvez souffrir après avoir pratiqué un sport de contact qui s’en est pris aux nerfs de votre cou ou de votre épaule.

Vous avez eu un choc en voiture

Un choc en voiture, comme un freinage brusque, peut aussi générer des douleurs au cou. Il force votre tête soudainement vers l'avant, puis vers l'arrière, comme un fouet. Outre les douleurs au cou, vous pouvez également présenter des maux de tête qui commencent à la base de votre crâne et des picotements, des engourdissements ou des douleurs dans le haut du dos ou les bras.

Cancer, hernis discale... Les douleurs au cou peuvent révéler certaines maladies

Vous avez une hernie discale

"Les 'disques' mous entre les petits os de votre colonne vertébrale peuvent se fissurer et suinter une substance semblable à de la gelée qui pousse sur les nerfs de votre cou. Ce phénomène provoque des douleurs qui peuvent se propager dans vos bras ou dans votre dos", décrit le médecin du sport.

Des compresses chaudes et froides peuvent aider à réduire l'enflure et à vous sentir mieux.

Vous souffrez d’une sténose spinale

Elle survient lorsque les espaces de votre colonne vertébrale se rétrécissent, ce qui peut exercer une pression sur les nerfs et les os qui vont de votre cou à vos épaules, vos bras et tout le long de vos jambes. L'arthrite, les tumeurs et les maladies héréditaires (génétiques) peuvent en être la cause, et c'est beaucoup plus fréquent après 50 ans.

Vous avez des excroissances sur la colonne vertébrale

De petites excroissances dures peuvent se former sur les petits os qui composent votre colonne vertébrale. Il est courant d'en présenter en vieillissant. Ils peuvent rétrécir l'espace autour de votre moelle épinière et toucher votre moelle épinière ou les nerfs qui l'entourent. Elles peuvent être responsables de raideurs au niveau de la nuque. Les excroissances peuvent également causer des maux de tête.

Vous souffrez d’une tumeur vertébrale

La plupart du temps, ce type de tumeur provient d'une autre partie de votre corps jusqu'à votre colonne vertébrale, où elle pousse sur un nerf et fait mal. Mais cela peut aussi commencer dans votre cou. La tumeur vertébrale peut être cancéreuse. Consultez votre médecin si vos douleurs au cou persistent trop longtemps.

Sources

https://www.webmd.com/back-pain/ss/slideshow-neck-pain?ecd=wnl_gdh_111322&ctr=wnl-gdh-111322_lead_title&mb=tAShDwYz8qz0wVYP8aPuTZH%40%2FAqrLvow1I3rKO%40sKek%3D

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/cervicalgie/definition-symptomes-causes

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.