Brulures d-estomac : une medecin partage 6 astuces pour les stopper

Les sensations de brûlures sont les maux d’estomac les plus fréquents. Et plus on vieillit, plus on risque d’en souffrir : au-delà de 50 ans, près de la moitié des individus présenteraient ces troubles digestifs.

“Il existe plusieurs stratégies clés en matière de régime alimentaire et de mode de vie qui peuvent vous aider à maîtriser vos brûlures d’estomac et vos reflux”, avance la médecin nutritionniste Dr Megan Rossi, dans le Daily Mail. Ses conseils sont à découvrir en images.

Aigreurs d’estomac : quels sont les symptômes ?

“Les brûlures et les régurgitations se manifestent par une sensation douloureuse dans la région de l’estomac, après un repas”, détaille le Vidal. Ces douleurs peuvent irradier derrière le sternum, voire dans la gorge. “Les aigreurs sont souvent accompagnées de renvois acides ou d’accès de toux, en particulier la nuit.”

Autre spécificité, ces douleurs sont parfois plus fortes lorsque l’on se penche en avant, que l’on se baisse, que l’on se couche, ou encore, lors d’un effort physique. Dans les cas les plus sévères, le reflux gastrique peut pénétrer dans les voies respiratoires et provoquer une infection pulmonaire chez les personnes affaiblies.

Lorsque ces aigreurs sont occasionnelles, aucune cause n’est souvent décelable. Mais si elles se produisent régulièrement après chaque repas, il faut consulter un médecin, et notamment lorsque cela arrive au moins deux fois par semaine, selon la Dr Megan Rossi. En effet, lorsque les sucs gastriques refluent régulièrement dans l’œsophage, les médecins parlent de reflux gastro-œsophagien (RGO). “Dans ce cas, les sucs gastriques risquent de provoquer une inflammation, appelée « œsophagite de reflux », qui rend difficile et douloureuse la déglutition. Cette inflammation peut parfois rétrécir l’œsophage.” Si le trouble n’est pas traité dans le temps, un ulcère peut apparaître sur la paroi.

Certains “signaux d’alarme” doivent également vous amener à consulter un médecin généraliste, tels que :

  • des difficultés à avaler ;
  • toute boule ou sensibilité dans la gorge ou le ventre ;
  • des antécédents familiaux de cancer de l’œsophage ou de l’estomac.

Eviter les gros repas

1/6
Brûlures d'estomac : une médecin partage 6 astuces pour les stopper

Si vous souffrez de brûlures d’estomac, il serait intéressant de tester une alimentation basée sur 5 à 6 petits repas quotidiens plus que 2 ou 3 plus gros. 

“Prévoyez au moins trois heures entre votre dernier repas de la journée et l’heure du coucher”, conseille également la médecin. “Cela vous garantit que la plupart des aliments consommés se sont déplacés dans votre estomac et réduit ainsi la pression sur votre sphincter œsophagien.”

Identifier les aliments déclencheurs

2/6
Brûlures d'estomac : une médecin partage 6 astuces pour les stopper

“Tenez un journal de sept jours sur les aliments et les symptômes et recherchez les tendances entre les aliments, les facteurs liés au mode de vie (par exemple, les journées stressantes) et vos symptômes”, recommande la médecin nutritionniste.

Les aliments couramment signalés comme provoquant des brûlures d’estomac sont ceux riches en matières grasses (aliments frits, pâtisseries, etc), les boissons gazeuses, les agrumes, les jus de fruits, les aliments épicés, les tomates, le chocolat, la caféine et l’alcool.

Eviter les vêtements serrés

3/6
Brûlures d'estomac : une médecin partage 6 astuces pour les stopper

Des vêtements trop serrés peuvent exercer une pression sur le sphincter œsophagien : ceinture, pantalon taille haute, soutien-gorge, etc.

Dormir sur le côté gauche

4/6
Brûlures d'estomac : une médecin partage 6 astuces pour les stopper

Si vous souffrez de reflux gastrique lorsque vous êtes couché, “essayez de vous allonger sur le côté gauche”, préconise la médecin. “Parce que l’œsophage est relié au côté droit de l’estomac, se coucher sur la gauche empêche l’acide d’être repoussé vers le haut.” Elle conseille également de relever une extrémité de votre lit de 10 cm à 20 cm afin que votre tête et votre poitrine soient à un niveau juste au-dessus de votre taille car cela aide aussi à réduire la pression sur le sphincter œsophagien.

Maintenir un poids santé

5/6
Brûlures d'estomac : une médecin partage 6 astuces pour les stopper

Un poids corporel plus élevé est lié à un risque plus élevé de reflux. “C’est le sphincter œsophagien, encore une fois : le poids supplémentaire augmente la pression sur celui-ci”, précise la Dr Rossi dans le Daily Mail.

Arrêter de fumer

6/6
Brûlures d'estomac : une médecin partage 6 astuces pour les stopper

Une étude publiée en 2016 de l’Université d’Osaka au Japon a montré que les personnes qui ont arrêté de fumer pendant un an ont vu leurs symptômes de RGO s’améliorer de près de 50 %.

Sources

The simple tips to help extinguish heartburn: DR MEGAN ROSSI reveals the condition can be down to less obvious triggers, Daily Mail

Brûlures d’estomac et RGO, Vidal

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.