Sommaire

Les diabétiques doivent prêter une attention particulière à leurs pieds, car la moindre petite blessure est susceptible de provoquer de graves problèmes si elle n'est pas traitée. C'est pourquoi il est très important de connaître les risques, les précautions à prendre et les soins à apporter à ses pieds.

Diabète : il abime vos pieds et entraîne une perte de sensibilité

Le diabèteabîme les nerfs et engendre une perte de sensibilité au niveau des pieds. Concrètement, la gaine de protection des nerfs se détériore et entraîne une neuropathie.

Cette maladie du système nerveux périphérique, entraîne une perte de sensibilité au niveau des mains et des pieds. Les petits maux et les blessures anodines passant inaperçus, ils ne sont pas soignés.

Dans les cas les plus graves, pieds et jambes peuvent être ulcérés. En l’absence de traitement, l’infection s’amplifie et le patient est exposé au risque de gangrène nécessitant une amputation. Ce cas extrême concerne près de 1 diabétique sur 10.

C'est pourquoi il est essentiel de s'auto-examiner quotidiennement afin de surveiller vos pieds. Pour ce faire, asseyez-vous et assurez-vous d’avoir un bon éclairage.

Si vous n’êtes pas très souple, utilisez un miroir pour bien examiner vos pieds. Si vous ne voyez pas bien, demandez à un proche de les examiner régulièrement. Voici les lésions des pieds auxquelles il/elle doit prêter attention :

  • Plaies entre les orteils, généralement causées par des champignons et facilitées par une peau humide ;
  • Durillons sous les pieds et cors (ou œils-de perdrix) sur les orteils ;
  • Fissures ou crevasses dans les durillons ou les cors ;
  • De petites plaies que vous ne remarqueriez pas vous-même ;
  • Les champignons, durillons et petites plaies nécessitent des soins spécifiques.

Pieds : comment savoir s'ils sont en bonne santé ?

Vous l'aurez compris : garder des pieds en bonne santé est vital lorsque l'on est diabétique. Mais les surveiller soi-même ne suffit pas toujours. Un rendez-vous chez un médecin ou podologue est essentiel pour qu'il les observe et vous fasse passer des examens précis.

  • Le premier examen consiste à prendre votre pouls manuellement. Si l'expert ne parvient pas à le sentir, il peut réaliser un examen ultrasonographique, l’échographiedoppler, afin de vérifier la circulation dans votre pied.
  • Le spécialiste évalue ensuite la nature du pied, le palpe pour prendre sa température et évaluer sa musculature.
  • L’état de la peau est examiné (si elle est fragile, crevassée, atteinte par des tuméfactions, des callosités, des lésions...).
  • Le médecin regarde aussi si les ongles de vos orteils présentent une altération de leur couleur ou une mycose. Il ne doivent pas non plus être incarnés ou avoir une longueur anormale (trop longue ou trop courte).
  • Enfin, les chaussures sont inspectées afin de vérifier la présence de points de pression ou de déformations au niveau de la semelle.

Diabète : comment bien choisir vos chaussures ?

Diabète : comment bien choisir vos chaussures ?© Adobe Stock

Rien de pire qu'une ampoule que l'on ne remarque pas et qui s'infecte. Lorsque l'on souffre de diabète il faut donc bien se chausser. Choisissez une boutique "ordinaire" si vos pieds ne sont pas à haut risque (présence ou non d’une neuropathie, de lésions aux vaisseaux sanguins et de déformations du pied). Dans le cas inverse, votre médecin traitant vous conseillera un magasin spécialisé.

En pratique :

  • Achetez vos chaussures le soir, lorsque vos pieds sont déjà gonflés par la journée et non pas le matin.
  • Ne prenez pas de chaussures trop serrées ou présentant des coutures intérieures apparentes.
  • Bannissez les tongs ! "Les lanières entre les doigts de pieds occasionnent des petites plaies à l'origine chaque année d'une à trois amputations dans un service comme le nôtre !", commente le Pr Patrick Vexiau, diabétologue.
  • Veillez à ce que la chaussure s’ajuste confortablement à votre pied.
  • À votre domicile, vérifiez soigneusement chacune de vos chaussures et remplacez toutes les chaussures inadaptées.

Ne pas se promener pieds nus

Il ne faut pas marcher pieds nus quand on est diabétique.

"En cas de diabète, on observe très souvent une atteinte des nerfs sensitifs au niveau du pied. Cette neuropathie fait que l'on peut passer à côté d'une petite plaie ou d'un petit hématome qui, notamment en raison d'une mauvaise circulation sanguine, a plus de risque de s'infecter, sans que la personne s'en rende compte tout de suite", explique le Pr Patrick Vexiau.

En pratique : l'été, ne marchez pas pieds nus sur la plage ou dans l'herbe car des petits résidus pourraient vous blesser. La nuit, allumez les lumières lorsque vous vous levez afin d'éviter de vous cogner les orteils dans les meubles.

Diabète : bien choisir vos chaussettes

Diabète : bien choisir vos chaussettes© Adobe Stock

Les chaussettes sont importantes pour mettre ses pieds à l'abri lorsque l'on est diabétique.

En pratique :

  • Préférez les chaussettes en laine ou en coton à celles en matières synthétiques (les pieds s'échauffent ce quifavoriset la macération à l'origine de champignons)
  • Choisissez des chaussettes sans coutures.
  • pour les bas et les chaussettes de contention, "ils soulagent les jambes lourdes mais sont déconseillés si l'on souffre d'artérite car ils compriment le pied et limitent la circulation", met en garde le Pr Vexiau.
  • N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

À noter : si vous avez froid aux pieds durant la nuit, portez de grosses chaussettes. Et si vous transpirez des pieds, portez exclusivement des chaussettes fines, en fibres naturelles.

Bien hydrater vos pieds : mode d'emploi !

Bien hydrater vos pieds : mode d'emploi !© Istock

"Le pied est physiologiquement sec car l'épiderme y est pauvre en glandes sébacées. Ce phénomène est aggravé par le diabète. Or lorsque la peau est trop sèche, elle risque de se fendiller ce qui constitue une porte d'entrée pour les microbes et les champignons" constate le Pr Patrick Vexiau.

En pratique : il faut donc bien hydrater ses pieds en appliquant chaque jour une crème grasse ou une huile. Si vous avez envie d'un bain de pied, vérifiez la température avec la main. En cas de neuropathie (atteinte des nerfs), vous risquez de ne pas sentir la chaleur et de vous brûler.

Attention : vous ne devez pas mettre de la crème entre les orteils, car cela risque de ramollir la peau. Elle constitue alors un milieu favorable pour les germes et les bactéries.

Pieds : éradiquer la corne

Pieds : éradiquer la corne© Adobe Stock

La corne est un vrai problème pour le pied diabétique.

"En cas de neuropathie, l'hyperkératose (accumulation de corne) est favorisée. Elle va constituer une plaque d'acier qui risque de se cisailler. Un hématome peut alors se former dessous et, sans que la personne s'en aperçoive, se creuser au fil du temps pour devenir un trou qui, une fois découvert, est déjà très difficile à soigner. C'est ce qu'on appelle le mal perforant plantaire", alerte le Pr Patrick Vexiau.

En pratique : Il faut éradiquer la corne ! Les soins émollients quotidiens vont limiter sa formation. On peut aussi utiliser la pierre ponce mais surtout pas de râpe en acier, de ciseau ou tout objet coupant qui pourrait occasionner des lésions plus graves encore.

Pieds : les bons gestes au lavage

Pieds : les bons gestes au lavage© Istock

L'hygiène est encore plus importante quand on souffre de diabète.

En pratique : il convient de se laver les pieds chaque jour à 37 ° c et surtout de bien les sécher (notamment entre les orteils afin d'éviter fissures et champignons). Par ailleurs, la toilette quotidienne doit être le moment d'inspecter ses pieds sous tous les angles afin de vérifier qu'il n'y a pas de petites plaies ou hématomes.

À noter : l'inspection des pieds peut être rendue difficile par un excès de poids ou un manque de souplesse, il ne faut alors pas hésiter à se faire aider par une tierce personne ou à utiliser un miroir.

Repérer les signes d'une neuropathie

Repérer les signes d'une neuropathie© Adobe Stock

"La neuropathie est la complication la plus grave pour le pied d'une personne atteinte de diabète car la destruction des nerfs entraînent une perte de sensation. On ne se rend plus compte des petites blessures qui peuvent s'infecter et à terme se nécroser. Elle provoque également des déformations des pieds qui, en modifiant leurs appuis et la répartition du poids du corps, vont favoriser les cors et l'hyperkératose*", souligne le Pr Patrick Vexiau, diabétologue.

En pratique : "Dès qu'on a l'impression de marcher dans du coton ou que l'on éprouve des sensations bizarres au niveau des pieds, il faut consulter son médecin ou son diabétologue", recommande le Pr Vexiau.

*accumulation de corne.

Pieds : repérer les signes d'artérite

Pieds : repérer les signes d'artérite© Istock

L'artérite est une autre complication du diabète qui peut avoir des répercussions graves sur les pieds en favorisant l'infection des petites plaies. C'est pourquoi il faut savoir la repérer.

En pratique : "On observe une douleur à la marche, dans le mollet, qui cède à l'arrêt et reprend à l'effort. Il faut consulter son médecin. Ce dernier vérifiera les pouls au niveau de la cheville et pourra prescrire un doppler, un examen échographique qui permet de vérifier la circulation sanguine", détaille le Pr Patrick Vexiau.

À savoir : le tabac augmente le risque d’artérite chez les diabétiques.

Consulter régulièrement un podologue

Consulter régulièrement un podologue© Istock

"Lorsque l'on est diabétique, il faut montrer ses pieds régulièrement. Lors de la consultation, le médecin généraliste ou le diabétologue doit les examiner. En dehors de ces rendez-vous, il est conseillé de consulter un pédicure-podologue", recommande le Pr Patrick Vexiau.

Le podologue retire en effet les cors douloureux, les callosités gênantes et les ongles déformés. Il vous prescrit des médicaments (pommades), du matériel de bandage et des solutions pour soulager vos pieds. Lui seul peut dépister les maladies potentielles du pied suffisamment tôt afin d'empêcher qu’elles ne s’installent.

En pratique : pour les personnes à risque, la Sécurité sociale rembourse 4 à 6 séances par an.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Diabète et pieds, simplement prévenir et soigner, Ascensia Diabetes Care. 

Les soins des pieds, Diabètes 24.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.