Sommaire

Mettre de la glace sur la joue

Mettre de la glace sur la joueComment s'y prendre : "En cas de gonflement au niveau des joues, mettre des glaçons dans un linge que vous appliquerez ensuite sur la peau au niveau de la zone oedematiée. Laissez en place pendant une quinzaine de minutes", explique le Dr Lequart.

Quel effet : la glace a un effet anesthésiant sur la douleur. Cela permet de soulager en attendant d'aller voir un dentiste. A recommencer quand la douleur ressurgit.

Faire un bain de bouche pour limiter l'inflammation

Faire un bain de bouche pour limiter l'inflammationLesquels : certains bains de bouche comme l'Hextril® à base d'hexétidine ou l'Eludril® à base de chlorhexidine.

Quels effets : ils soulagent les douleurs au niveau des gencives, mais pas celles liées aux caries. Ils ont une action antiseptique, limitent l'inflammation et préviennent le développement bactérien.

Comment les utiliser : "jusqu'à 3 à 4 fois/jour sur maximum 10 jours car il y a un risque que cela déséquilibre la flore buccale. Ce n'est qu'une solution temporaire en attendant un rendez-vous chez un dentiste.", explique le Dr Lequart.

Sachez-le : en dehors de ces périodes, ne les utilisez pas systématiquement, car ils peuvent finir par ne plus agir.

Opter pour le clou de girofle

Opter pour le clou de giroflePourquoi : le clou de girofle utilisé en cuisine possède de multiples vertus. Il contient une substance anti-inflammatoire, antibactérienne et antidouleur, l'eugénol.

Comment l'utiliser : mâcher un ou deux clous de girofle pour en faire sortir les principes actifs, et les plaquer ensuite contre l'endroit douloureux. Les recracher au bout de 10-15 min. Attention : le clou de girofle a un goût fort et peut provoquer une sensation de brûlure à l'application. Ne pas renouveler trop souvent (pas plus de 2 fois par jour), et seulement en attendant un rendez-vous chez le dentiste.

Ou en huile essentielle : "Déposez une goutte d'huile essentielle de girofle sur un coton tige ou le bout de votre doigt. Appliquez contre la dent et massez la gencive avec. Renouvelez 3 à 4 fois par jour jusqu'à votre rendez-vous chez un dentiste" conseille Danièle Festy, pharmacienne et spécialisée dans les huiles essentielles*.

Contre-indications : chez les enfants de moins de 6 ans, les femmes enceintes et allaitantes.

*100 réflexes aromathérapie aux éditions Leduc.s de Danièle Festy.

Prendre un médicament antidouleur

Prendre un médicament antidouleurLesquels : paracétamol, les AINS* comme l'ibuprofène en vente libre en pharmacies. Il est préférable d'éviter l'aspirine qui fluidifie le sang et a tendance à entraîner des saignements lors des soins à venir.

Quelles doses : pas plus de 3g/jour pour le paracétamol et 3 comprimés de 400mg/jour pour l'ibuprofène.

Attention : ne dépassez jamais la dose préconisée sur la notice du traitement et ne les mélangez pas entre eux. Le médicament n'aura pas plus d'efficacité pris en grandes quantités. Vous risquez au contraire de développer des symptômes liés à une surdose.

A éviter : la prise de comprimés effervescents plaqués directement sur la muqueuse douloureuse. "Cela brûle la gencive", prévient le Dr Lequart.

* anti-inflammatoire non-stéroïdien

Mettre la dent dans du lait si elle est tombée

Mettre la dent dans du lait si elle est tombée© FotoliaIl existe un dentiste de garde dans chaque département pendant le week-end. Pour connaître son numéro, il faut contacter le 15, le commissariat de police ou le conseil de l'ordre des chirurgiens-dentistes. Si vous venez à perdre une dent ou une partie d'une dent, conservez-la dans du lait ou dans la salive de la personne qui l'a perdu, et consultez rapidement en l'emmenant avec vous", explique le Dr Lequart.

Et aussi : "Si vous perdez une couronne dentaire munie d’un tenon, appliquez quelques fibres de coton autour de ce tenon et réappliquez la dent. Il s'agit d'une solution temporaire en attendant d'aller consulter."

Eviter les aliments sucrés surtout !

Eviter les aliments sucrés surtout !© FotoliaPourquoi : la salive possède un pouvoir tampon, avec un PH déterminant dans le processus de déminéralisation-reminéralisation. Si on consomme trop d'aliments "acides", le PH devient acide, et favorise une dissolution de surface des tissus durs, ce qui augmente les maux de dents.

En plus : en consommant trop de sucre (sucre blanc surtout), les bactéries présentes dans la bouche prolifèrent et sécrètent des acides qui peuvent augmenter les douleurs déjà présentes.

Lesquels : les sodas*, le sucre... sont à éviter. Les agrumes (citrons, oranges...) naturellement acides sont à consommer avec modération car ils attaquent l'émail. Idem avec l'oseille, le cresson, la tomate, les légumes marinés et vinaigrettes.

Remerciements au Dr Christophe Lequart, chirurgien-dentiste et porte-parole national de l’UFSBD (Union française pour la santé bucco-dentaire) - www.ufsbd.fr

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.