Cystite : un test urinaire pour rechercher la bactérie en cause

Publié le 07 Août 2018 par La Rédaction Médisite
La cystite correspond à une inflammation de la vessie, le plus souvent due à la présence d'une bactérie dans les urines. Il existe des moyens simples de déterminer la bactérie en cause. Une hygiène intime correcte permet de limiter ce type d'atteinte.
Publicité

6750920-inline-500x333.jpg© Istock

Quels sont les causes et les symptômes de la cystite chez la femme ?

La cystite est une atteinte de la vessie. Elle provoque une inflammation en rapport avec une infection bactérienne. Elle est moins sévère qu'une infection urinaire, mais peut provoquer des douleurs du bas-ventre et des brûlures post-mictionnelles. Elle ne donne jamais de fièvre. Parfois, elle n'est pas d'origine bactérienne, et un simple stress ou une fatigue peut déclencher ces symptômes. Au cours de la cystite interstitielle, par exemple, aucune bactérie n'est jamais retrouvée.

Publicité
Publicité

Que faire face à des signes de cystite chez la femme ?

Lorsqu'une femme se plaint de pesanteur vésicale et de gêne à la miction, l'examen le plus simple est de pratiquer un test par bandelette urinaire. Il suffit de tremper une bandelette test dans un récipient contenant les urines. La bandelette se colore en fonction de la présence ou non d'une bactérie, car elle détecte la présence de globules blancs et de nitrites qui sont des marqueurs d'infection bactérienne. Un traitement probabiliste par antibiotique en monodose est alors administré, sans nécessairement faire un examen cytobactériologique des urines. En prévention, il est conseillé de toujours aller uriner après un rapport sexuel.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X