Sommaire

Iris Mittenaere profite du pour s’offrir quelques jours de détente en Corse. Au programme : baignade, paddle, et karting. Malheureusement cette dernière activité a offert bien plus de sensations fortes que prévu à l’ex-miss France. Elle a eu un accident.

Iris Mittenaere : un séjour en Corse riche en péripéties

Iris Mittenaere a partagé sur sa page Instagram des photos de son séjour sur l’île de Beauté. L’ex-Miss Univers a publié une photo d’elle prise dans la Baie de Rondinara avec pour légende "Charmée par l’une des plus belles îles au monde... Êtes-vous déjà allé en Corse ? Quel est l’endroit du monde où vous rêvez d’être ?". Et, son séjour corse se révèle riche en émotions. La jeune femme de 27 ans a eu un accident lors d’une course de karting avec son compagnon Diego El Glaoui et des amis.

Des clichés dévoilant de gros hématomes sur ses cuisses et un doigt bandé avec un pansement avec pour légende “les vacances de la chanceuse” ont été publiés lors d’une story. Les images de ces bleus importants ont fortement inquiété sa communauté. Ces fans ont rapidement craint pour sa santé ainsi que de possibles séquelles. Après avoir été bombardée de questions, la présentatrice du loto s’est voulue rassurante. Elle a rapidement expliqué : "Ne vous inquiétez pas, j'ai fait un petit accident de karting et je me suis bien coupée le doigt en cuisinant".

Iris Mittenaere : photo de ses contusions

Iris Mittenaere : photo de ses contusions© Capture Instagram

Capture d'écran de la story d'Iris Mittenaere

Une blessure qui aurait pu être pire

De nombreux followers de l’ex-miss Univers ont réagi en mettant en avant qu’elle avait eu de la chance. Les blessures en karting peuvent conduire à des blessures bien plus graves comme des jambes cassées, des atteintes à la colonne vertébrale ou encore aux cervicales. Compte tenu de la vitesse, les accidents les plus graves peuvent même conduire à des décès.

Mais heureusement pour Iris Mittenaere, plus de peur que de mal. Quelques jours de repos suffiront pour que les traces de sa mésaventure disparaissent, et ne soient plus qu’un lointain (et mauvais) souvenir. Elle a d’ailleurs poursuivi ses activités sportives et détentes en Corse sans aucun souci.

Iris Mittenaere : une ex-miss très sportive

Iris Mittenaere n’a pas attendu le déconfinement pour être active. La belle proposait des lives quotidiens à ses abonnés pour leur faire découvrir des activités sportives qu’ils pouvaient faire de chez eux.

Afin de garder la forme et pendant le confinement mis en place pour freiner l’épidémie de COVID-19, elle a dévoilé sa routine sport à base de , d’exercices de gainages, d'un travail des fessiers ou encore de fentes. Elle a aussi fait appel à ses connaissances pour motiver les internautes à bouger. Elle a par exemple proposer un cours de danse avec Kamel Ouali ainsi que des cours de fitness avec des coachs professionnels.

Iris Mittenaere : critiquée sur son poids, elle répond

Iris Mittenaere : critiquée sur son poids, elle répond© abacapress

Si ces followers se sont vite inquiétés pour Iris Mittenaere en voyant la photo de ses blessures, ils ne sont . En mai dernier, l’ex-miss France qui compte près de 2,5 millions d’abonnés, a été vivement critiquée par un internaute. Il l’accusait de faire l’apologie de l’anorexie.

Il a écrit "tu es ravissante mais faire attention à ton régime, cherches-tu à faire l’apologie de l’anorexie ? Car tu es de plus en plus maigre".

La nordiste s’est rapidement défendue. Elle a répondu à l’indélicat follower : “Manger sainement ne veut pas dire vouloir maigrir mais vouloir être en meilleure santé. Comme faire du sport, et avoir une bonne hygiène de vie”.

Elle l’a ensuite appelé à faire plus attention à ses propos : "si vous me connaissiez, vous sauriez que ma «maigreur» a été un complexe durant toute mon enfance. Lors des visites médicales à l’école on écrivait «trop maigre» sur mon carnet. On m’insultait dans la cour". La reine de beauté a ajouté "Je ne fais pas l’apologie de la maigreur et je ne confonds pas tout. Être mince ne signifie pas être anorexique". "Aujourd’hui j’ai enfin appris à aimer mon corps. Et à me concentrer plus sur ma santé que sur la taille de mes cuisses et c’est ce que nous devrions tous faire. Peu importe la taille de ton jean. L’important est de se sentir bien et d’être en pleine forme. Ma santé ne ressemble pas à celle de mon voisin. Mais je dis stop à ce genre de message sur nos poids. Trop, pas assez, stop", a-t-elle conclu.

Bleus, contusions : les trucs pour les soigner

Bleus, contusions : les trucs pour les soigner© Adobe Stock

Les bleus et bosses mettent entre 5 et 15 jours à se résorber, selon leur importance.

Quand l’ ou l’hématome apparaît, il faut appliquer le protocole GREC : Glace, Repos, Élévation, Compression

  • Une poche ou compresse soulage la douleur et réduit le gonflement. Mais attention il ne faut pas mettre de la glace sur la peau lésée en contact direct, il y a risque de brûlure de la peau.
  • La personne blessée doit veiller à reposer la partie touchée (éviter de s’appuyer dessus…).
  • Pour réduire le gonflement, il est aussi conseillé de surélever le membre touché.
  • Un pansement compressif peut aussi aider à limiter l’importance du gonflement.

Si vous souhaitez soigner les hématomes et contusions de manière naturelle vous pouvez vous tourner vers l’. L’utilisation de cette plante à fleurs jaunes et orangées qui pousse surtout dans les régions montagneuses de l’Europe et de la Russie, est très ancienne.

Elle permet de soulager la douleur après un coup. Elle réduit également l’inflammation et aide à faire disparaître la lésion plus rapidement. Par contre, ce végétal ne doit pas être utilisé sur une plaie ouverte. Ce remède est disponible sous plusieurs formes : crèmes, baumes, lotions, gels, sprays…

Sources

Iris Mittenaere victime d’un accident en Corse, elle dévoile ses blessures sur la toile !, nextplz, 22 juin 2020

Ecchymose ("bleu") et hématome cutané, Ameli, 6 mai 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.