Réouverture des piscines : quel est le protocole sanitaire mise en place ?

Pour préparer le retour des nageurs en juin, une vingtaine de piscines françaises vont être sélectionnées pour tester un protocole sanitaire strict. On vous explique en quoi il consiste.

Réservation d'un créneau horaire, lavage des mains... Comment aller à la piscine sans courir de risques face au Covid-19 ? Selon les informations de France info, qui a réussi à se procurer le protocole sanitaire établi par le ministère des Sports, de nombreuses mesures vont être mise en place pour éviter les contaminations entre les baigneurs. Mais avant de vous les lister dans notre diaporama, voyons ensemble si l'eau des bassins peut véhiculer le virus.

Piscine : peut-on attraper le Covid-19 en se baignant ? 

Faire vos 50 longueurs hebdomadaires vous a manqué durant le confinement ? Bonne nouvelle : vous pourrez bientôt vous rendre à la piscine, dès le 2 juin, date de la réouverture officielle annoncée par le ministère des Sports.

Mais avant d'enfiler votre maillot de bain et votre bonnet, une question se doit d'être posée : en cette période d'épidémie, coure-t-on un risque en allant se baigner ? D'après le Dr Jean-Charles Gagnard, interviewé à ce sujet le 17 mai dernier, oui, mais pas à cause de l'eau : 

"Le principal risque des piscines réside dans la proximité des usagés et dans l’impossibilité du port du masque et des mesures de distanciation. L’eau chlorée quant à elle n’est pas à risque de transmettre le virus, puisque le chlore rend inactif le virus, détaille l'infectiologue.

Un propos confirmé par le Ministère de la Santé : "il n’a pas été rapporté de contamination par l’eau. Cette maladie est à transmission interhumaine par la voie des gouttelettes (toux, éternuements, mains souillées par les gouttelettes)."

La transmission du virus par contact avec de l’eau de baignade standard est donc très peu probable. 

Bien évidemment, pour éviter d'attraper le virus vous devez continuer à utiliser vos propres affaires - serviette, bonnet, lunettes - sans les prêter, et respecter les gestes barrières : tousser dans son coude, pas d'embrassades, mouchoir à usage unique, etc. Oubliez également le partage des bouées et autres gadgets flottants.

Sachez que les piscines non traitées au chlore (appelées "piscine naturelle" ou "bassin de baignade naturel" et désinfectées avec des végétaux, des filtres à sable...) ne permettent pas de tuer le virus. Elles sont donc déconseillées.

Enfin, notez que les piscines publiques sont plus "à risque" que les piscines privées, en raison du nombre élevé de personnes qui fréquentent le lieu. 

Quelle est la liste des piscines sélectionnées ?

La liste des piscines sélectionnées sera connue en fin de semaine, 35 établissements ayant candidaté partout en France, en zone verte comme en zone rouge.

Si les mesures sanitaires établies portent leurs fruits, les piscines publiques pourraient ouvrir le 2 juin, date du début de la deuxième phase de déconfinement.

Le ministère des Sports anticipe ainsi une affluence du nombre de nageurs divisée par quatre.

Reste tout de même la question de la désinfection de l’eau, du nettoyage de tous les équipements liés à la piscine, des rampes aux poignées en passant par les boutons de la douche d’extérieur... qui sont régis indépendamment par chaque piscine. 

Vidéo : Piscine et Covid-19 : ce qui va changer dès début juin !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.