Sommaire

Le psoriasis n'aime pas le froid

Le psoriasis n'aime pas le froid© Istock

Si vous êtes atteint de psoriasis, l'hiver ne doit pas être votre saison favorite.

La chute des températures entraîne souvent une augmentation des symptômes, voire de poussées. Et pour cause : la peau fragilisée et peu hydratée réagit mal aux agressions extérieures - elle n'arrive plus à se défendre.

Il est aussi possible que le manque d'exposition au soleil (UV) durant ces périodes joue également un rôle.

Pour éviter ces désagréments, le malade doit suivre un traitement de fond (avec des crèmes à base de corticoïdes qui traitent l'inflammation par exemple, ndlr) et redoubler d’attention en hydratant son épiderme (au minimum 1 fois par jour).

Lors de la toilette, les produits surgras doivent être privilégiés afin de ne pas assécher la peau. Il faut opter de préférence pour des gammes dermatologiques sans parfum, qui sont peu allergisantes.

Sur les psoriasis modérés ou sévères, les médecins recommandent parfois la photothérapie, c'est-à-dire l'exposition aux ultraviolets, dans des cabinets. Les UV calment en effet les démangeaisons et réduisent l'étendue des plaques.

Sources

Hygiène et hydratation, France psoriasis.

Pourquoi a-t-on toujours la peau sèche et irritée l'hiver ?, Ouest France, 8 mars 2018.

Reconnaître l’urticaire, Améli.fr, 17 avril 2020.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.