Mutation de la Covid-19 : le virus pourrait résister aux masques

Ecouter l'article :

Des scientifiques américains viennent de faire une découverte pour le moins alarmante. Une nouvelle mutation de la COVID-19 rendrait le virus encore plus contagieux. Il pourrait résister aux masques et au lavage des mains.
Mutation de la Covid-19 : le virus pourrait résister aux masquesIstock

Une nouvelle étude menée par des scientifiques de Houston (USA) a dévoilé les résultats de quelques 5000 séquences génétiques du coronavirus. Les recherches révèlent que la Covid-19 continue de muter. Problème : sa nouvelle mutation l'aurait rendu plus contagieuse, selon les chercheurs. Qu'est ce que cela implique vraiment ? Et que qu'est-ce que la mutation ? Quelques explications.

Mutation : lorsqu'un virus s'adapte à de nouveaux hôtes

Tous les organismes vivants ont leur propre patrimoine génétique sur une longue chaine moléculaire nommée ADN. Certains microbes, comme le coronavirus, sont constitués d'un matériel génétique appelée ARN, qui sert de modèle pour leur assemblage. Ce dernier déterminera comment le virus infecte et attaque son hôte.

L'une des particularités Covid-19 est qu'il semble avoir une bonne affinité pour les cellules humaines. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'un individu peut en être porteur sans développer pour autant de symptômes alarmants et que le virus peut passer inaperçu. Lorsque le virus se développe dans une nouvelle zone du monde peuplée par des humains aux caractéristiques physiologiques et immunitaires légèrement différentes de celles d'où il vient, on dit qu'il mute. Des mutations légères vont devoir s'opérer afin de permettre au virus de s'adapter à ces nouveaux hôtes. Des données scientifiques dévoilées en avril dernier démontraient que le virus mute tous les 15 jours en moyenne.

Masque, lavage des mains : le coronavirus peut-il vraiment leur résister ?

Si les découvertes des scientifiques de Houston semblent inquiétantes, c'est parce qu'elles suggèrent que la souche de la Covid qui sévit actuellement serait encore plus contagieuse.

Ces dernier ont identifié une nouvelle souche du coronavirus, qui représenterait 99,9% des cas dans la région américaine de Houston, au Texas. Leur étude a démontré que les personnes atteintes par cette souche, connue sous le nom de mutation D614G, auraient des charges plus élevées de virus. Cela indique que cette souche semble plus contagieuse.

Néanmoins, cette souche ne serait pas plus dangereuse selon les scientifiques. Or, elle semble avoir plus de facilités à se propager parmi les humains.

Covid-19 : "à mesure qu'il devient plus contagieux, il est statistiquement plus efficace pour contourner les barrières"

Il a déclaré qu’il était possible que le virus ait évolué pour résister aux efforts tels que le lavage des mains et la distanciation sociale.

David Morens, virologue à l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, a sous-entendu au Washington Post que le coronavirus pourrait désormais résister aux masques et au lavage des mains. "A mesure que le virus devient plus contagieux, il est statistiquement plus efficace pour contourner ces barrières", a-t-il déclaré.

De son côté, Peter Thielen, biologiste moléculaire au laboratoire de physique appliquée de l'Université Johns Hopkins, a déclaré que les scientifiques devront poursuivre leurs recherches afin de déterminer si les nouvelles mutations identifiées par les chercheurs de Houston modifient la "forme" du virus et si sa transmissibilité a réellement augmentée à la suite des mutations.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.