Hypertension : suis-je plus vulnérable au coronavirus ?
Sommaire

Hypertension : des chercheurs pointent les traitements du doigt

Hypertension : des chercheurs pointent les traitements du doigt© Istock

Selon une étude menée par des scientifiques de l'hôpital universitaire de Bâle, en Suisse, et de l'université de Thessalonique en Grèce, les personnes souffrant d'hypertension artérielle pourraient être plus à risque de présenter des symptômes graves ou mortels en cas d'infection au virus SARS-CoV-2. Mais les chercheurs semblent expliquer cette hausse de risque par l'action des médicaments contre l’hypertension. Attention, cette étude ne doit surtout pas inciter à interrompre votre traitement, ce dont les effets pourraient être bien plus dangereux pour votre santé cardiovasculaire.

Les inhibiteurs de l’ECA pourraient faciliter le développement de l’infection au Covid-19

Cette étude explique que les inhibiteurs de l'ECA et les bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine (des médicaments utilisés notamment dans le traitement de l’hypertension artérielle, ndlr) peuvent modifier la structure des cellules d'une personne de manière à ce que le coronavirus puisse plus facilement les infecter.

Néanmoins, les scientifiques ne conseillent pas aux patients atteints d'hypertension d’interrompre leur traitement, ce qui serait particulièrement dangereux.

Les risques liés à l’arrêt des médicaments, plus grands que les bénéfices

En outre, la Société européenne d’hypertension (ESH) estime qu’il n’existe actuellement aucune preuve claire que l’hypertension en soi soit associée à un risque accru d’infection par COVID-19. Les risques liés à l'arrêt des médicaments hypertenseurs peuvent donc être plus grands que les bénéfices.

En arrêtant subitement leur traitement, les personnes atteintes d'hypertension peuvent souffrir de graves troubles cardiaques. Les inhibiteurs de l'ECA réduisent le risque de crise cardiaque en dilatant les vaisseaux sanguins et en facilitant le travail pour votre cœur. Moralité, il est absolument proscrit d’arrêter quelconque traitement sans en avoir parlé à votre médecin.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.