C'est une nouvelle étude qui vient contredire nos certitudes en matière de transmission du coronavirus. Alors que le 8 juin dernier, le Dr. Maria Van Kerkhove, responsable technique de la cellule chargée de la gestion de la pandémie à l'OMS, assurait qu'il "semble rare qu'une personne asymptomatique transmette" la maladie, une étude publiée le 7 janvier dernier dans le Jama vient affirmer l'inverse. En effet, comme le rapporte Top Santé, elle révèle que plus de la moitié des cas de transmission serait dûs à des malades asymptomatiques.

Selon les chercheurs américains d'Harvard, plus d'une fois sur deux, le virus est transmis par un porteur qui ne présente pas de symptôme. Une découverte très inquiétante tant elle risque de compliquer la limitation de la propagation de l'épidémie, surtout quand on sait que des chercheurs britanniques et américains ont rapporté le cas d'une femme âgée de 71 ans restée contaminée mais asymptomatique pendant 70 jours.

L'isolement des malades avec symptômes ne suffit pas

En effet, les résultats de l'étude dirigée par le Pr Michael Johansson, du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) de Harvard, "suggèrent que des mesures telles que le port de masques, l'hygiène des mains, la distance sociale et les tests stratégiques des personnes qui ne sont pas malades seront essentielles pour ralentir la propagation de la Covid-19 jusqu'à ce que des vaccins sûrs et efficaces soient disponibles et largement utilisés". L'isolement des malades présentant des symptômes du virus ne suffira pas.

Cela va à l'encontre de l'étude de chercheurs de Singapour publiée dans The Lancet le 18 décembre dernier, qui assure que les malades asymptomatiques seraient quatre fois moins contagieux que les porteurs du virus présentant des symptômes. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs avaient étudié les cas contacts de personnes atteintes ayant achevé leur quarantaine entre le 1er août et le 11 octobre dernier. Ils ont ainsi découvert que les cas contact de personnes asymptomatiques avaient 3,5% de risques d'être contaminés par le virus, alors que les cas contacts de personnes présentant des symptômes avaient 12,8% de risques.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

SARS-CoV-2 Transmission From People Without COVID-19 Symptoms, Jama, 7 janvier 2021. 

Infectivity of asymptomatic versus symptomatic COVID-19, The Lancet, 18 décembre 2020. 

Covid-19 : 1 fois sur 2 le virus est transmis par un malade asymptomatique, Top Santé, 12 janvier 2021. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.