Covid-19 : tests bidons, masques contrefaits, faux médicaments... méfiez-vous de ces arnaques

Compléments alimentaires soi-disant efficaces contre le coronavirus, tests de dépistage bidons, masques contrefaits... Certains ne manquent pas d'imagination pour arnaquer les Français en cette période difficile. Les organisations frauduleuses profitent du confinement et de la peur liée au Covid-19 pour abuser des plus naïfs ! On passe en revue les arnaques santé les plus fréquentes pendant la pandémie.

Depuis le début de l'épidémie du Covid-19, et notamment depuis la mise en place du confinement, les arnaques liées au coronavirus se multiplient. Après l'annonce de la quarantaine par Emmanuel Macron le 16 mars, plusieurs organisations malveillantes ont vu ici une opportunité de profiter de la situation. 

Tout d'abord, rappelons l'arnaque sur les fausses attestations dérogatoires de déplacement. Les autorités nous ont averti contre des sites Internet frauduleux qui proposent de faire payer pour obtenir le document numérique sur téléphone portable. Or, en réalité, l'attestation numérique dérogatoire de déplacement est gratuite. Ce document permet de sortir pendant le confinement sous certaines conditions. Une seule version est authentique, via ce lien

Les arnaques ne se sont pas limitées aux attestations. Le phénomène continue de prendre de l'ampleur, que ce soit via internet ou même sur le terrain. Certains ne manquent pas d'imagination pour abuser de la faiblesse, de la naïveté ou de l'ignorance des citoyens.

Entre les propositions pour décontaminer son logement, les purificateurs et compléments alimentaires qui permettraient soi-disant de guérir du coronavirus ou encore les sites frauduleux promettant des médicaments "miraculeux"... les occasions de tomber dans le piège ne manquent pas ! On vous aide à les déjouer. Découvrez dans notre diaporama, les arnaques les plus fréquentes liées au coronavirus. On vous explique aussi pourquoi ces "bons plans" sont forcément un leurre.

Covid-19 : 4,4 millions de faux médicaments saisis

Ces pratiques frauduleuses ne se font pas uniquement à l’échelle française. Des faux médicaments par milliers, dispositifs médicaux et masques contrefaits, sont vendus comme de prétendus remèdes contre le Covid-19.

Ces produits “ont été retirés de la vente ces dernières semaines”, a déclaré un porte-parole d’Europol à l’AFP.

À titre de précision Europol est une agence européenne de police criminelle qui facilite l'échange de renseignements entre les polices nationales.

Une opération, menée début mars dans 90 pays et soutenue par Europol a permis la saisie de 4,4 millions de faux médicaments, le démantèlement de 37 groupes de criminalité et l’arrestation de 121 personnes, toujours selon Europol. Comme si ce n'était pas suffisant, 2 500 liens renvoyant vers des produits liés au Covid-19 sur des sites web frauduleux ont également été clôturés.

Les produits contrefaits sont principalement des médicaments antiviraux, antibiotiques, paracétamol, ibuprofène, et des antipaludiques, tels que la chloroquine et l’hydroxychloroquine, que certains veulent utiliser comme traitement contre le Covid-19. Des vaccins inefficaces sont également vendus illégalement, ainsi que des désinfectants pour les mains et des tests de diagnostic, a alerté Europol.

Face à la recrudescence de ces pièges et arnaques en France, la Direction générale de la répression des Fraudes (DGCCRF) tient à rappeler l’existence d’un site officiel pour signaler les escroqueries. N'hésitez pas à signaler si vous êtes victime d'une arnaque ou si vous êtes parvenu à la déceler, pour éviter que d'autres personnes ne tombent dans le piège.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Arnaques liées au Coronavirus, DGCCRF, 6 avril 2020

Coronavirus : N’espérez rien des huiles essentielles et compléments alimentaires, UFC Que Choisir, 10 avril 2020

Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses)