< Retour à l'article

Inde

4/8
SUIVANTInde

Pour l'Inde, le pire est encore à venir selon l'OMS. La capitale, New Delhi, s'attend à compter plus d'un demi-million de malades d'ici fin juillet, soit une multiplication par près de vingt en deux mois, a annoncé mardi le gouvernement local.

Selon de nombreux témoignages, les hôpitaux et établissements funéraires sont déjà sous pression.

"Nous allons avoir besoin d'au mois 80.000 lits pour 550.000 contaminations d'ici au 31 juillet", a alerté le numéro deux du gouvernement de la capitale indienne, dans des propos rapportés par l'AFP. Selon lui, le nombre de malades à Delhi s'élèvera à 44.000 au 15 juin, 100.000 au 30 juin et 225.000 au 15 juillet. En outre, les experts s'attendent d'ailleurs à ce que l'épidémie n'atteigne son pic qu'en juin-juillet en Inde".

Sources

Conférence de presse virtuelle à Genève, OMS, 8 juin 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.