Coronavirus et comorbidité : 3/4 des patients hospitalisés avaient l'une de ces maladies

Si le Covid-19 peut atteindre tout le monde, ses formes graves sont plus courantes chez les personnes âgées ou déjà affaiblies par une autre maladie. Voici les facteurs de comorbidité les plus fréquemment observés, qui peuvent entraîner une hospitalisation ou un décès.
Coronavirus et comorbidite : 3-4 des patients hospitalises avaient l-une de ces maladies

Personne n’est épargnée par le coronavirus, mais la maladie reste bénigne dans plus de 80 % des cas. Parmi les personnes qui ont développé une forme grave de Covid-19, nécessitant une hospitalisation, une majorité présente des facteurs de risque aggravants comme la vieillesse ou une autre pathologie. Nous les listons dans notre diaporama. 

Plus de risques d'hospitalisation pour les patients déjà malades

C’est notamment ce qu’on constaté les autorités sanitaires belges, parmi les personnes prises en charge dans leurs hôpitaux. Le bulletin épidémiologique du 27 mars de l’institut de santé Sciensano révèle que près de 75 % des patients hospitalisés en Belgique souffraient déjà d’une ou plusieurs comorbidités.

La plus répandue était l’hypertension artérielle, pour 35,5 % d’entre eux. Sur cet échantillon de 1 286 malades, 28,5 % avaient une maladie cardiovasculaire, 19,6 % du diabète et 16,3 % une maladie pulmonaire chronique. Seulement un peu plus d’un quart de ces personnes hospitalisées était en parfaite santé avant d’être infectées au coronavirus.

L’hypertension semble être la comorbidité la plus fréquente

Par ailleurs, une étude menée par les Centres chinois de contrôle des maladies, sur les dossiers médicaux d’environ 20 800 patients traités pour des cas de Covid-19, montre aussi que l’hypertension est la comorbidité la plus répandue (12,9 %).

À l’inverse de l’étude belge, celle-ci porte sur tous les patients sans prendre en considération la gravité du cas ou la nécessité d’hospitalisation. Outre l’hypertension, elle révèle que 5,3 % des malades souffraient de diabète, 4,2 % de maladies cardiovasculaires et 2,5 % de maladies respiratoires chroniques.

73,6 % des patients décédés avaient une comorbidité

Au total, trois quarts des malades étudiés (hospitalisés ou non) ne présentaient aucune comorbidité. Toutefois, le seul quart restant représente à lui seul 73,6 % des patients décédés du coronavirus.

En effet, seules 0,9 % des patients hospitalisées sans comorbidité ont perdu la vie. Chez les hypertendus, le taux de décès monte à 6 %, puis à 6,3 % pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires chroniques, à 7,3 % pour les diabétiques et à 10,5 % pour les malades cardiaques. Parmi les personnes atteintes d’un cancer5,6 % sont décédées.

Toutes ces observations ne permettent pas de savoir si les pathologies précédemment citées augmentent le risque d’infection au coronavirus. Mais souffrir d’une comorbidité semble accroître fortement le risque de complications graves, et ainsi d’hospitalisation ou de décès.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Covid-19 : Quels sont les principaux facteurs de comorbidité ?, CheckNews - Libération, 24 mars 2020. 

Covid 19 - Bulletin épidémiologique du 27 mars 2020, Institut de santé belge Sciensano.