Sommaire

Depuis l'annonce du confinement des Français du 16 mars 2020, une question brûle les lèvres des citoyens : quand le confinement s'arrêtera-t-il ?

Le ministre de la santé Olivier Véran a assuré comprendre "l’impatience des Français, mais mon message c’est de dire que le confinement continue plus que jamais et qu’il durera aussi longtemps qu’il est nécessaire qu’il dure". En effet, mettre la France en quarantaine apparaît comme le seul moyen de stopper la propagation du coronavirus, à l'origine d'une pandémie historique.

Dans son émission lundi 6 avril 2020, Cyril Hanouna, animateur-chanteur de C8, a présenté en direct une carte de France censée annoncer les dates du déconfinement région par région. Cette dernière a aussi été relayée maintes fois via Twitter.

Pourtant, cette infographie ne serait qu'un ramassis de fake news. Contactée par CheckNews, la direction générale de la Santé (DGS) confirme que "tout est faux", autant la carte que les dates mentionnées. Il est donc inutile de diffuser cette carte.

Cyril Hanouna ignorait la source de cette carte lorsqu'il l'a diffusée

Depuis la naissance du coronavirus, et surtout depuis que le confinement a été instauré en France, les fake news vont bon train. Entre les informations mal comprises, mal interprétées ou mal traduites... il convient d'être prudent avant de relayer quoi que ce soit. Cyril Hanouna, animateur de C8 vient d'en faire les frais.

Pas plus tard qu'hier, dans une séquence que la chaîne a d’ailleurs retiré du "replay" de l’émission, l'animateur n’a pas hésité à relayer, sans aucune vérification, une carte de France annonçant de prétendues dates de déconfinement, régions par région.

Selon cette carte, la France serait divisée en trois zones, qui seraient déconfinées à partir du 4 mai (Bretagne, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d'Azur), le 11 mai (Hauts-de-France , Centre-Val de Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté) et enfin le 18 mai (Ile-de-France, Grand-Est et Corse).

Cyril Hanouna a expliqué après coup à l’antenne avoir reçu ce document par texto, comme le relatent nos confrères du Figaro. Il admet ne pas savoir si cette information est erronée ou non. Tant pis, il prend le risque de la diffuser quand même à la télévision devant des milliers de téléspectateurs.

"Il s'agit d'un faux"

Face à l'ampleur que prenait cette fake news, la préfecture de la région des Hauts-de-France et du Nord s'est vu dans l'obligation de rétablir la vérité sur Twitter.

"Une fausse carte de France indiquant des "prévisions de déconfinement par région circule actuellement", peut-on lire.

La préfecture invite ensuite les Français à suivre les informations officielles pour éviter de tomber dans le piège des fake news.

Déconfinement : plusieurs indices prouvent que la carte est fausse

Déconfinement : plusieurs indices prouvent que la carte est fausse© abacapress

En regardant attentivement cette carte, il apparait pourtant clairement qu'elle ne pouvait être qu'une mascarade. Plusieurs indices ne laissent plus de place aux doutes.

Comment peut-on voir que la carte est fausse ?

En effet, il est indiqué, sur cette carte, que la "prévision de déconfinement" a été élaborée par la Direction régionale des affaires culturelles (Drac). Cette institution n’est en aucun cas concerné, de près ou de loin, par la gestion de l’épidémie du coronavirus en France. Pour rappel, c'est Jean Castex, haut fonctionnaire, maire LR de Prades, qui est chargé de réfléchir à l’après-coronavirus.

En outre, le logo du ministère de la Défense apparaît en bas de la carte. Or, ce ministère n’existe plus depuis 2017. Il a été remplacé par le ministère des Armées.

Le confinement n'est pas près de se terminer en France

Le confinement a pour but de ralentir la propagation du coronavirus. Ce dernier se transmet d’homme à homme essentiellement par la toux, les postillons et à moindre degré par la parole. L’objectif du confinement est d’éviter que les gens se rencontrent, échangent et se transmettent le virus.

Après trois semaines de confinement, le gouvernement a appelé, lundi 6 avril, les Français à ne pas relâcher leurs efforts pour lutter contre le coronavirus qui a causé des milliers de morts dans le pays.

Alors que les beaux jours et les vacances scolaires laissent craindre un relâchement, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a demandé aux préfets en lien avec les maires "de durcir les mesures". Ce n'est pas pour rien que la ville de Paris a pris des mesures en ce sens, en annonçant mardi l’interdiction de toute "activité sportive individuelle" entre 10 heures et 19 heures à partir de mercredi 8 avril.

La France a enregistré ce lundi son pire bilan quotidien à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, annonçant un total de 8911 morts depuis le début de la pandémie (605 décès en 24 heures). Dans de telles conditions, difficiles d'imaginer la fin du confinement pour le moment.

"Nous ne sommes pas au bout de l'ascension épidémique", a mis en garde Olivier Véran.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Préfet de la région Hauts-de-France et du Nord

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.