Dans une note publiée le 14 juillet 2022, l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) affirme que le vaccin contre le Covid-19 de Novavax pourrait provoquer des réactions allergiques sévères.

Le vaccin Nuvaxovid de l’entreprise américaine Novovax a recours à une technique plus classique que l’ARN messager : celle de la protéine recombinante. Technique par ailleurs utilisée depuis plusieurs décennies dans certains vaccins contre l’hépatite B, la coqueluche ou la grippe.

Mais face aux effets indésirables remarqués dernièrement, l'Agence Européenne des Médicaments indique qu'elle va prochainement « mettre à jour les informations sur ce produit. » Ce vaccin est cependant très peu utilisé : 250 000 doses ont été administrées en Europe depuis son lancement en décembre 2021 selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

En France, ce vaccin est autorisé depuis janvier 2022. Le taux de vaccination au Nuvaxovid est très faible : 0,1 % en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane et à La Réunion et 0 % dans l’Hexagone selon les données de l’Assurance maladie.

Anaphylaxie : une réaction immédiate

Certaines personnes, suite à ce vaccin, se sont plaintes de réactions allergiques sévères. Dans un article publié par l’INSERM en novembre 2017, l ’anaphylaxie « représente la forme la plus spectaculaire et dangereuse de l’allergie : l’issue peut être fatale. »

Il existe différentes manifestations cliniques :

  • Urticaire : éruption cutanée caractérisée par la présence de plaques (ou papules) rouges ou rosées, superficielles, arrondies, bien limitées et en relief ;
  • Difficultés respiratoires ou crise d’asthme ;
  • Signes digestifs : douleurs abdominales, nausée, vomissement, diarrhée ;
  • Malaise : pâleur, sensation de mort imminente, chute de tension, perte de connaissance voire coma.

Les symptômes apparaissent dans les minutes qui suivent la mise en contact avec l’allergène. L’anaphylaxie est due à une activation inappropriée de cellules du système immunitaire provoquant très rapidement une libération massive d’histamine, la molécule à l’origine des symptômes.

Sur son site, l’EMA recommande que les « gens qui développent une forte réaction allergique après avoir reçu la première dose de Nuvaxovid ne devraient pas recevoir la seconde. »

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Safety of COVID-19 vaccines, Agence Européenne des Médicaments (EMA)

Les données de la vaccination contre la Covid-19, Assurance maladie 

EU adds severe allergies as side effect of Novavax COVID vaccine, Reuters

Anaphylaxie : La manifestation la plus sévère de l’allergie, INSERM

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.