Guêpes, abeilles, frelons ou bourdons : on en croise très régulièrement l’été. Ces insectes appelés hyménoptères ont la particularité de piquer grâce à un dard ou un aiguillon inoculant ainsi un venin toxique. Ces insectes ne sont pas agressifs par nature mais piquent pour se défendre en présence d’une menace.

Seules les femelles piquent. En effet, les mâles ne possèdent pas d’appareil de défense : dard ou glande à venin. Lors d’une piqûre, le venin peut être injecté sous la peau, dans une muqueuse ou dans un tissu conjonctif.

En règle générale, une piqûre entraîne une douleur locale, un gonflement, une rougeur et parfois un léger durcissement de la peau autour de la zone piquée. Des démangeaisons sont également possibles. Cette réaction disparaît en quelques heures.

La réaction locale est souvent plus importante après une piqûre de frelon.

Allergie aux piqûres d’insectes : de l’importance de réagir rapidement

Il faut savoir que la réaction allergique ne dépend pas de la quantité de venin injectée. En effet, une seule piqûre peut avoir des conséquences dramatiques chez les personnes allergiques.

Si vous ne connaissez pas votre allergie, il existe plusieurs façons de la reconnaître.

Sur le site de l’Assurance maladie, on peut lire que, chez les personnes allergiques, la réaction est plus importante. Le gonflement peut dépasser 10 cm et atteindre une ou deux articulations avoisinantes qui paraissent gonflées.

La personne piquée peut également noter une difficulté pour respirer ou avaler et un gonflement de la langue, des lèvres, de la gorge ou des yeux. La voix du patient peut se modifier, il a alors du mal à avaler sa salive et a une sensation de picotement.

Peut s’ensuivre une réaction générale : difficultés respiratoires, chute de tension artérielle, des étourdissements, un malaise ou une perte de connaissance, des nausées, des vomissements voire une coloration bleutée de la peau ou une pâleur.

En cas de choc anaphylactique, la réaction peut aller jusqu’à l’arrêt respiratoire.

Si vous remarquez un de ces symptômes, appelez immédiatement le 15 ou le 112. En règle générale, les personnes allergiques ont un stylo d’adrénaline injectable. Il faut l’utiliser en attendant les secours. Pour cela, positionnez le stylo auto-injecteur sur le bord extérieur de la cuisse et vous maintenez une pression sur le bouton déclencheur pendant dix secondes.

Sources

Piqûres de guêpes, abeilles, frelons et bourdons, Assurance Maladie 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.