Anaphylaxie : la complication mortelle causée par une morsure de tiques

Publié le 01 Août 2018 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Les résultats d'une récente étude alertent sur le choc anaphylactique, encore trop peu connu. Potentiellement mortel, il résulterait dans la majorité des cas d'une réaction allergique à la viande, elle-même causée par une morsure de tique.
Publicité
Anaphylaxie : la complication mortelle causée par une morsure de tiquesIstock

La maladie de Lyme n'est pas le seul effet indésirable possible d'une morsure de tique. Dans une récente étude publiée le 30 juillet 2018 dans la revue Annals of Allergy, Asthma and Immunology, des chercheurs de l'université du Tennessee ont en effet fait la lumière sur l'anaphylaxie, une réaction potentiellement mortelle pouvant résulter de plusieurs allergènes. Toutefois, le plus courant serait la viande, dont l'allergie est elle-même provoquée par une morsure de tique.

Publicité

Un tiers des cas d'anaphylaxie lié à l'allergie à la viande à cause d'une tique

L'étude se penchait sur l'évolution de la maladie depuis la fin des années 2000. Le panel des chercheurs était composé de 218 cas, la moyenne d'âge étant 42 ans et les femmes plus suscpetibles d'être touchées. D'après les résultats, 33% des cas d'anaphylaxie trouvent leur origine dans l'allergie à la viande causée par une morsure de tique.

Publicité

Ce n'est pas n'importe quelle tique qui peut provoquer un choc anaphylactique : il s'agit de la tique étoilée, reconnaissable par son point blanc sur le dos. Originaire du Mexique et du sud-est des Etats-Unis, cet insecte, quand il mord, véhicule une molécule particulière : l'alpha-gal. Elle renferme un sucre que l'on retrouve dans les viandes de mammifères telles que le porc, le boeuf et l'agneau. A cause de cette molécule, la victime développe une allergie à la viande.

Que faire en cas d'anaphylaxie ?

Les autres allergènes responsables de l'anaphylaxie sont les aliments tels que le lait de vache, le poisson, les oeufs ou les fruits à coque, les venins d'abeilles, de guêpes et de frelons, certains médicaments mais également le latex. Les symptômes apparaissent rapidement et vont de l'urticaire à des difficultés respiratoires en passant par un malaise voire un coma.

En cas d'anaphylaxie, il est important d'agir vite car le choc peut être mortel. Il convient alors d'appeler les secours. Concernant le traitement, l'Inserm indique que "le seul médicament de première intention de l’anaphylaxie est l’adrénaline injectable. Celle-ci se présente sous forme de stylo dit auto-injecteur prescrit au patient après un épisode sévère. L’allergique doit l’avoir en permanence sur lui ou à proximité en cas de contact accidentel." Des corticoïdes et des antihistaminiques peuvent êtres donnés au patient dans un deuxième temps.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X