5 celebrites qui souffrent de Covid long

60 % des patients hospitalisés présentent encore au moins un symptôme de la Covid après six mois, selon une récente étude de l’Inserm. Mais les personnes ayant souffert d’une forme plus modérée de la maladie peuvent, elles aussi, souffrir de signes persistants. Ces cinq célébrités en sont la preuve : plusieurs mois après leur diagnostic, elles ont confié n’être pas totalement rétablies. Découvrez-les en images…

La Covid longue, fréquente chez les patients hospitalisés

Des chercheurs de l’Inserm, de l’AP-HP et de l’Université de Paris se sont penchés sur ce qu’ils appellent la “Covid longue”, en examinant les données de patients issus de la cohorte French Covid. Celle-ci recense plus de 4 300 Français ayant dû être hospitalisés à cause du coronavirus.

Leurs travaux, publiés dans le journal CMI, décrivent la fréquence et la nature des symptômes persistants chez 1137 de ces patients, évalués lors de visites de suivi à 3 et 6 mois après leur hospitalisation. Résultat : 60 % d’entre eux “sont toujours affectés par au moins un symptôme six mois après infection et un quart d’entre eux par trois symptômes ou plus”, indique l’Inserm dans un communiqué.

Plus vos symptômes sont forts, plus ils peuvent persister

“Par ailleurs, 2 % des patients ont dû être hospitalisés à nouveau. Une sensation importante de fatigue, des gênes respiratoires et des douleurs musculaires et articulaires comptaient parmi les manifestations cliniques persistantes les plus fréquemment rapportées lors de ces visites de suivi”.

Les chercheurs ont aussi noté une corrélation entre la sévérité de la Covid-19 et la persistance des symptômes. Autrement dit, plus le patient était gravement atteint, plus il a de risque de souffrir de plusieurs signes à long terme. Les femmes semblent aussi plus souvent concernées par les formes chroniques de la maladie.

Covid légère : les symptômes peuvent aussi persister

Si cette étude s’est penchée uniquement sur les malades hospitalisés, cela ne veut pas dire que les personnes ayant contracté une forme plus légère de la Covid-19 sont nécessairement épargnées par les symptômes à long terme.

Au contraire, la multiplication des témoignages suggère que n’importe qui peut être confronté à des signes persistants du coronavirus, tels que la fatigue, l’essoufflement, la perte des cheveux ou encore la perte du goût et de l’odorat. Plusieurs stars en ont d’ailleurs fait les frais…

Alyssa Milano

1/5

Plus d’un an après son infection par le coronavirus, la star de Charmed présente encore des symptômes. “J'en ai marre de me battre, donc j'ai presque accepté l'idée que je me sentirai comme ça pour le restant de mes jours", a-t-elle confié dans une interview au magazine People publiée le 25 mai 2021. "Mais j'essaye de me reposer plus, de boire beaucoup d'eau, de prendre mes vitamines et de faire du mieux que je peux”. Elle précise également avoir ressenti une légère amélioration de ses symptômes après la première dose de vaccin qu’elle a reçue. 

Gwyneth Paltrow

2/5

Dans un article de blog publié en mars 2021, l’actrice et gourou du bien-être Gwyneth Paltrow a révélé souffrir d’une forme prolongée de la Covid-19. Alors qu’elle a contracté le virus en janvier, elle ressentait toujours une forte fatigue et une forme de brouillard cérébral trois mois plus tard. 

Lolita Séchan

3/5

Lolita Séchan, la fille de Renaud, a vécu une année 2020 difficile. Le 10 septembre dernier, elle confiait sur Instagram qu’elle souffrait toujours des symptômes de la Covid-19… qu’elle avait contracté six mois plus tôt. “Je l'ai eu en mars, en rentrant en confinement, avec tous les symptômes très forts en dehors de la détresse respiratoire, même les trucs neurologiques chelou, j'ai été testée fin mai, 50 % de taux d'anticorps. J'ai cru que l'été effacerait la fatigue, loin de là”, écrivait l’autrice.

Lena Dunham

4/5

L’actrice et écrivaine Lena Dunham a contracté la Covid-19 mi-mars 2020. En juillet de la même année, elle a raconté son expérience sur Instagram, indiquant que certains symptômes ont persisté bien après sa guérison. Un mois après le diagnostic, elle avait “les mains et les pieds enflés, une migraine incessante et une fatigue qui limitaient chacun de [ses] mouvements”. Elle a également été diagnostiquée d’insuffisance surrénalienne clinique et son arthrite s’est décuplée suite à son infection par le coronavirus. 

Voir la suite du diaporama

Hélène Darroze

5/5

Contaminée par la Covid-19 au début du mois de mars 2020, la cheffe et jurée de Top Chef présentait toujours des symptômes deux mois plus tard, alors même qu’elle était guérie. Invitée sur le plateau de l’émission Clique, le 26 mai 2020, elle confiait : “je me demande jusqu’à quand ça va durer, jusqu’à quand je vais être fatiguée comme ça. Il y a deux jours, j’étais encore au lit”. Elle décrivait ces symptômes persistants comme des montagnes russes, avec une alternance des périodes d’épuisement de moments où tout va bien. 

Sources

https://presse.inserm.fr/covid-longue-60-des-patients-hospitalises-presentent-au-moins-un-symptome-apres-6-mois/42865/

https://www.clinicalmicrobiologyandinfection.com/article/S1198-743X(21)00147-6/fulltext

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.