Petit-dejeuner : 5 aliments pour perdre du ventre apres 50 ans

Autour de la cinquantaine, les changements hormonaux liés à la ménopause (ou à l’andropause) ralentissent le métabolisme, ce qui rend la perte de poids plus ardue. Mais pas impossible pour autant ! En pratiquant une activité physique régulière et en privilégiant certains aliments plutôt que d’autres, vous pouvez tout à fait vous affiner après 50 ans.

L’idéal étant de se faire accompagner par un professionnel de la nutrition, qui pourra vous proposer un rééquilibrage alimentaire adapté à vos besoins et à votre rythme de vie. Pour autant, quelques adaptations sont déjà possibles à votre échelle…

Graisse du ventre : quel est le tour de taille maximal ?

En prenant de l’âge, la répartition des graisses se modifie ; celles-ci ont tendance à être davantage stockées autour du ventre. Résultat : la silhouette change. Pour rappel, la graisse viscérale se situe autour des viscères sous les muscles de la paroi abdominale. Cette graisse est particulièrement néfaste pour notre santé. En effet, une étude publiée en 2019 par la Société internationale d’athérosclérose et la Chaire internationale avait révélé que  cette graisse est étroitement liée aux maladies chroniques et ce quel que soit votre poids. En cause, les substances chimiques pro-inflammatoires produites par cette graise abdominale : les cytokines. Elles sont associées à une  augmentation des taux de mauvais cholestérol et de la pression artérielle, qui sont eux-mêmes deux facteurs qui augmentent le risque de  maladies cardiaques  et de diabète de type 2. Les autorités de santé françaises assurent que vous avez trop de graisse du ventre lorsque votre  tour de taille  est supérieur ou égal à 80 cm si vous êtes une femmes et à 94 cm si vous êtes un homme

Bouger : un indispensable pour déloger la graisse abdominale

Si vous ne pouvez pas nécessairement retrouver exactement le même ventre plat qu’à vos 20 ans, il est toutefois possible d’affiner cette zone. Tout d’abord, en évitant le plus possible d’avoir un mode de vie sédentaire. On ne vous dit pas qu’il faut enfiler vos baskets et courir dix kilomètres chaque matin. Mais simplement, d’être plus actif au quotidien.

Marcher ou prendre le vélo pour les trajets inférieurs à 2 km, jardiner, faire le ménage, danser, jouer au foot avec ses enfants ou petits-enfants… sont déjà d’excellentes façons de bouger. Bien sûr, pour vous affiner encore plus efficacement, et notamment déstocker la graisse abdominale, il peut être intéressant d’y associer une pratique sportive.

L’idéal étant de coupler du cardio (marche rapide, course, vélo, natation, zumba, ski de fond…), qui entraîne une hausse de la dépense calorique pendant l’effort, et de la musculation, qui augmente votre métabolisme de base et donc la combustion d’énergie même au repos. Certains exercices, comme le gainage, ciblent spécifiquement la sangle abdominale.

Maigrir après 50 ans : adaptez votre alimentation

Néanmoins, pratiquer une activité physique régulière ne suffit pas pour s’affiner. Cela peut même être tout à fait inutile si vous avez une mauvaise alimentation en parallèle. Manger varié et équilibré est donc indispensable pour maigrir après la ménopause, et notamment, pour perdre du ventre.

Tout d’abord, évitez les aliments qui font gonfler le ventre, comme les produits à base de farine blanche et riches en gluten (pain blanc, pâtes blanches, pizza…). Préférez les céréales complètes et les légumineuses, plus riches en fibres et donc meilleures pour le transit - leur index glycémique est également moins élevé.

Limitez la consommation de viande rouge (préférez la viande blanche, le poisson et les protéines végétales), mais aussi les viandes transformées, comme la charcuterie et les saucisses. Veillez néanmoins à consommer suffisamment de protéines, qui procurent une satiété durable et nourrissent vos muscles. Plus largement, évitez au maximum les aliments ultra-transformés (plats préparés, biscuits et viennoiseries de supermarché, chips…) et la friture ; privilégiez les produits bruts et le fait-maison. Surveillez également votre consommation d’alcool, très calorique.

Petit-déjeuner : que manger pour maigrir du ventre ?

Au petit-déjeuner, plus spécifiquement, zappez les céréales de supermarché : riches en sucre et en matières grasses, ce sont, en prime, des aliments ultra-transformés. Mieux vaut opter pour du porridge ou faire son granola maison (cela est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît !). Évitez les aliments sucrés, de manière générale - et tout particulièrement les biscuits et les viennoiseries - et privilégiez un petit-déjeuner salé.

Rassurez-vous, il ne s’agit pas de manger des haricots blancs et des saucisses au saut du lit. Interrogées par le média américain Eatthis.com, trois diététiciennes dévoilent les cinq meilleurs aliments à déguster le matin pour perdre du ventre après 50 ans. Découvrez-les en images…

Les oeufs

1/5
Petit-déjeuner : 5 aliments pour perdre du ventre après 50 ans

"Les œufs contiennent des protéines et des matières grasses, ce qui vous aide à réduire votre appétit tout au long de la matinée et probablement de la journée”, explique la diététicienne Amy Goodson. “Les recherches suggèrent que ceux qui mangent 25 à 30 grammes de protéines le matin ont tendance à moins manger, plus tard dans la journée”. Pour un petit déjeuner complet, l’experte recommande d’associer les œufs à des glucides riches en fibres, comme des toasts de pain intégral ou des flocons d’avoine. 

Le yaourt à la grecque

2/5
Petit-déjeuner : 5 aliments pour perdre du ventre après 50 ans

Même s’il est assez gras, le yaourt à la grecque est riche en protéines, il est donc plus rassasiant que d’autres types de yogourt. En effet, “il fournit environ 14 à 18 grammes de protéines pour 170 grammes, selon la marque”, explique la diététicienne Amy Goodson. “Il contient également du calcium et des probiotiques, qui sont essentiels pour une santé optimale”. Pour un petit-déjeuner protéiné, vous pouvez réaliser un “parfait”, en ajoutant des morceaux de fruits et des flocons d’avoine complets dans le yaourt. Autre option : le mixer avec des fruits frais dans un smoothie. 

Les flocons d’avoine

3/5
Petit-déjeuner : 5 aliments pour perdre du ventre après 50 ans

Nous les évoquions précédemment : les flocons d’avoine sont un très bon allié du petit-déjeuner… et des régimes minceur ! Ils sont riches en fibres, qui aident à rester rassasié, facilitent la digestion et sont bons pour le cœur. 

Les beurres de noix (ou purées d’oléagineux)

4/5
Petit-déjeuner : 5 aliments pour perdre du ventre après 50 ans

Purée de cacahuète, d’amande, de noisette… cet ingrédient est une alternative plus saine au beurre, sur vos tartines du petit-déjeuner. A condition, bien sûr, de le choisir nature (sans huile, sucre ou sel ajoutés). "Ajouter du beurre de noix naturel à vos toasts, à vos flocons d'avoine ou à vos parfaits est une bonne façon d’ajouter des bonnes graisses et des protéines végétales à votre menu. Ces dernières favorisent la satiété, et peuvent donc vous aider à combattre la sensation de faim et à ingérer moins de calories à long terme", explique la diététicienne Lauren Manaker. 

Le thé vert

5/5
Petit-déjeuner : 5 aliments pour perdre du ventre après 50 ans

Bien s’hydrater le matin est important. L’idéal est de commencer par boire un ou deux grands verres d’eau au réveil. Puis, durant le petit-déjeuner, vous pouvez miser sur le thé vert pour vous aider à perdre du ventre. “Siroter du thé vert peut être un bon ajout à votre petit-déjeuner. Tant que vous n’y ajoutez pas de sucre, il contribue à la gestion du poids grâce aux composés naturels qu'il contient", souligne Lauren Manaker.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

https://www.eatthis.com/best-breakfast-foods-for-belly-fat-loss-over-50/

https://plus.lapresse.ca/screens/4aed6b85-f108-4176-b1d8-16f9882ab211__7C___0.html 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.