Cholesterol : une cardiologue partage les 5 pires aliments

Le cholestérol est un lipide essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. C'est pourquoi, il est important d'avoir du bon cholestérol (HDL) pour être en bonne santé. Or, le mauvais cholestérol (LDL) est néfaste et doit être régulé. On considère que le taux de cholestérol LDL ne doit pas dépasser 1,6 gramme par litre de sang, tandis que le taux de cholestérol HDL doit être supérieur à 0,35 gramme par litre de sang. Le cholestérol total doit, quant à lui, rester inférieur à 2 g/l.

Il faut savoir que le mauvais cholestérol est propice aux maladies cardiovasculaires et particulièrement à l'infarctus et à l'AVC. Particulièrement répandu dans nos sociétés occidentales, il est en grande partie dû à l'alimentation. Les aliments transformés et très riches en matières grasses, les graisses animales et les aliments frits vont augmenter le LDL.

"Le cholestérol serait à l’origine d’1 infarctus sur 2"

L'hypercholestérolémie  est en partie responsable de la survenue de  l'athérosclérose, cette pathologie à l'origine la formation de plaques de lipides (athérome) dans le sang. Celles-ci vont à termes encrasser les artères et les boucher. Il s'agit de la première maladie cardio-vasculaire dans le monde. Elle peut être propice à l'infarctus du myocarde.

"En France, le cholestérol serait à l’origine d’un  infarctus  sur deux et près de  20 % de la population adulte présenterait une hypercholestérolémie", rappelle la Fédération française de cardiologie. 

On considère que le taux de cholestérol LDL ne doit pas dépasser  1,6  gramme par litre de sang, tandis que le taux de cholestérol HDL doit être supérieur à 0,35 gramme par litre de sang. Le cholestérol total doit, quant à lui, rester inférieur à 2 g/l.

Mauvais cholestérol : que manger pour le voir baisser ?

Si vous êtes sujet au mauvais cholestérol, misez sur les fruits et les légumes, les aliments riches en oméga-3 (huile d'olive, poissons gras, avocat etc...). Ces aliments anti-mauvais cholestérol sont connus pour réguler. En effet, q uoique caloriques, les oléagineux sont bons pour le cœur. En 2016, des chercheurs ont analysé 29 études, incluant au total plus de 819 000 personnes. Et ils ont constaté que consommer 20 grammes de noix, noisettes et autres pacanes tous les jours réduisait de 30 % le risque de maladies coronariennes. Celles-ci sont riches en fibres et en acides gras polyinsaturés, et contribuent à diminuer le taux de mauvais cholestérol. 

Grâce à l’acide linoléique qu’il contient, l’avocat est connu pour réduire le risque cardiaque en abaissant le taux du mauvais cholestérol. D’après une étude américaine, manger un avocat par jour réduirait de 10% ce taux de LDL cholestérol. Autre bonne nouvelle : 100 grammes d’avocat fournissent plus de 8 g d’acide oléique qui favorise le bon cholestérol HDL. La sardine propose de bons acides gras, les oméga 3, qui favorisent la diminution du mauvais cholestérol dans l"organisme. N'hésitez pas à en consommer 2 fois par semaine. Enfin sachez que l’huile d’olive est un atout santé car elle peut réduire le taux de mauvais cholestérol "grâce à sa richesse en acide oléique, un acide gras de la famille des oméga 9" selon le Dr Marie-Antoinette Séjean, médecin nutritionniste. Les oméga 9 jouent un rôle important dans la prévention des maladies cardiovasculaires parce qu’ils favorisent la production de bon cholestérol (le HDL cholestérol) et la destruction du mauvais.

Au contraire, le fromage, la viande grasse, la friture et les produits ou encore l'alcool sont à limiter. Une cardiologue américaine, le Dr Elizabeth Klodas, a justement partagé les aliments les plus souvent en cause chez les patients concernés par le mauvais cholestérol. "J’essaie toujours d’utiliser d’abord l’alimentation comme médicament", explique-t-elle à la chaîne de télévision américaine CNBC. Medisite vous partage en image les 5 aliments les plus coupables selon le Dr Klodas.

La viande rouge

1/5
Cholestérol : une cardiologue partage les 5 pires aliments

La viande rouge va aussi élever le cholestérol LDL. Misez plutôt sur les viandes maigres comme la volaille, les poissons et les crustacés.

La friture

2/5
Cholestérol : une cardiologue partage les 5 pires aliments

"La friture des aliments augmente généralement le nombre de calories, car les graisses saturées ou trans et le cholestérol sont absorbés par les aliments au cours du processus", explique le cardiologue.

La viande transformée

3/5
Cholestérol : une cardiologue partage les 5 pires aliments

"L’Organisation mondiale de la santé a classé les viandes transformées telles que le bacon, les hot-dogs et le salami comme cancérogènes. La viande transformée est également chargée en sodium et en graisses saturées".

Gardez ces plaisirs pour les grandes occasions et n'en consommez pas quotidiennement.

Les viennoiseries

4/5
Cholestérol : une cardiologue partage les 5 pires aliments

"Les viennoiseries sont denses en calories, pauvres en nutriments et contiennent de grandes quantités de matières grasses (en particulier les graisses saturées comme le beurre) et de sucre. Ce sont les grands coupables de l’hypercholestérolémie", explique la cardiologue.

Voir la suite du diaporama

Les gâteaux et pâtisseries

5/5
Cholestérol : une cardiologue partage les 5 pires aliments

Tout comme les viennoiseries, les gâteaux et pâtisseries, sont très caloriques, riches à la fois en sucre et en matières grasses. "Cuisinez à la maison et contrôlez la quantité et le type de matières grasses et de sucre que vous utilisez", conseille le médecin.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://www.cnbc.com/2022/12/30/cardiologist-shares-worst-foods-for-high-cholesterol-and-what-she-eats-for-a-healthy-heart-and-brain.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.