Finastéride : l'ANSM alerte sur des risque de troubles psychiatriques et de la fonction sexuelle

Un communiqué de l'ANSM datant du 1er février 2019 met en garde les personnes soumise à un traitement par finastéride contre un risque de troubles psychiatiques et de la fonction sexuelle. 

Publicité

Si vous souffrez d'alopécie vous êtes peut-être sous finastéride (Propecia®). Ce médicament dont la dose de 1mg est prescrite contre la chute des cheveux chez l'homme pouvant aussi être indiquée en cas d'atrophie bénigne de la prostate sous la dose 5mg (Chibro-Proscar®) fait actuellement l'objet d'une mise en garde de la part de l'Agence nationale du médicament. En cause ? Des risques de troubles psychiatriques et de la fonction sexuelle.

Une diminution de la libido et des diées suicidaires

Publicité
Publicité

Les troubles de la fonction sexuelle sont le dernier effet secondaire en date constaté par les experts. "Il peut s’agir d’une dysfonction érectile, de troubles de l'éjaculation et d’une diminution de la libido. L’ANSM rappelle qu’il est possible d’observer une persistance de ces troubles sexuels après l’arrêt d’un traitement par finastéride", explique le communiqué. Dans ce cas, les auteurs préconisent de consulter son médecin afin de voir comment trouver une solution.

En octobre 2017, l'ANSM avait déjà tiré le signal d'alarme concernant des changements d'humeur, des idées suicidaires et des risques de dépression chez les patients pendant et après avoir été soumis à un traitement par finastéride. Les experts conseillaient alors aux personnes sous finastéride 1MG, dans le cadre d'une alopécie, d'arrêter eux-mêmes leur traitement tout en prévenant leur médecin. Pour les personnes sous finastéride 5MG , la recommandation était de ne pas arrêter le traitement soi-même, mais de consulter son médecin au plus vite.

Afin d'informer au mieux les patients des risques possibles avec ce médicament, l'ANSM annonce la création prochaine d'un document d'information retraçant clairement les risques pour les personnes traitées ou celles qui envisagent de le prendre et dans quels cas et quelles conditions arrêter le traitement sans risque.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X