Sommaire

Dix millions de Français seraient touchés par la calvitie. Ce chiffre concerne principalement les hommes. Pour comprendre ce phénomène, il est important de savoir ce qu’il se passe sur notre tête. La croissance d’un cheveu commence par une phase de pousse de 2 à 4 ans. Un cheveu grandit alors de 0,75 cm à 1,5 cm par mois. S’ensuit une période de repos de trois semaines et enfin une phase de déclin de trois mois qui aboutit à la chute du cheveu. Normalement, ce cycle de croissance reprend alors. En règle générale , on estime à 50 le nombre de cheveux qui tombent par jour. Rien ne sert de paniquer si vous en croisez quelques-uns chez vous ou à la sortie de votre douche.

Pourquoi les hommes perdent-ils leurs cheveux ?

Cependant, pour un homme sur trois, à partir de la trentaine, la perte des cheveux s’accélère. Les endroits diffèrent selon les personnes, mais principalement, cela commence par les tempes, puis le sommet du crâne. Dans la plupart des cas, la perte de cheveux a une explication hormonale. La testostérone, l’hormone mâle, est transformée dans le corps par une autre hormone, la DHT. Lorsque celle-ci se fixe dans les follicules pileux, elle épuise leur production. La phase de production est alors plus courte, les cheveux sont plus fins et le nombre de follicules diminue. On parle de calvitie androgénétique.

D’autres facteurs peuvent expliquer la perte prématurée des cheveux. Des recherches prouvent par exemple que le stress peut entraîner la perte de cheveux pour plusieurs raisons. Certains médicaments provoquent également une chute prématurée des cheveux. Celle-ci peut également s’expliquer par des carences nutritionnelles. Un manque en vitamines B12, en fer, en vitamine D ou en micronutriments peuvent expliquer une calvitie précoce.

Si être chauve ou rasé est plutôt à la mode en ce moment, certains ne vivent pas forcément bien ce nouveau stylé imposé. Heureusement pour eux, des solutions existent.

Les astuces pour camoufler la calvitie naissante

Faire un tour chez le coiffeur peut sûrement être la première étape indispensable pour dompter ce début de calvitie. Avec une calvitie temporale, on peut dans un premier temps "cacher" avec des cheveux assez longs. Mais une fois bien installée, le coiffeur saura couper vos cheveux courts, jouer avec quelques mèches pour donner du relief à votre coupe. Un produit texturisant peut finir d’embellir ce nouveau style. Pour ce faire, mieux vaut privilégier une coupe assez courte, qui ne dépasse pas les 1,5 cm de longueur. Demandez conseil à votre professionnel, il saura vous conseiller et bien vous coiffer.

Si les coupes ne suffisent plus, place au rasage ! Étape qui peut être difficile à franchir, mais parfois indispensable. Lorsque la calvitie prend du terrain que les coupes ne parviennent plus à camoufler la calvitie, ce peut être la seule solution. Si vous avez peur d’avoir une tête de poupon, pourquoi ne pas se laisser pousser la barbe ? Façon viking ou dans une moindre mesure, effet barbe de trois jours.

Les solutions pour ceux qui ne veulent pas renoncer à leurs cheveux

D’autres solutions existent pour ceux qui ne veulent vraiment pas renoncer à leurs cheveux. Certains feront le choix d’une poudre densifiante colorée à déposer sur la partie clairsemée du crâne. Il s’agit en fait de microfibres qui donne une impression de densité au cheveu. Malheureusement pas un produit miracle, cela ne dure qu’une journée et disparaît sous la douche.

Certains feront le choix d’une prothèse capillaire. Attention cependant de n’en choisir une que de très bonne qualité et qui correspond parfaitement à la couleur d’origine de vos cheveux. Cela peut vous aider à franchir le cap petit à petit. Enfin, pour les plus courageux, il existe des implants. Il s’agit d’une opération médicale, mais qui peut être onéreuse. Il faut estimer environ 2 000 € la séance. Il faut en compter deux ou trois pour que cela donne un résultat naturel.

Aude Roy, coach en image et posture professionnelle, ajoute : "Lorsque c’est la période, des bonnets, casquettes en tous genres, chapeaux de feutre ou panama l'été peuvent permettre de découvrir d'autres élégances et se faire plaisir en marquant son unicité grâce à un jeu d'accessoires...". Les astuces sont nombreuses, reste à trouver celle qui vous convient le mieux !

Comment mieux accepter la calvitie

Enfin, le plus simple est très certainement d’accepter ce phénomène naturel. En effet, rien ne sert de lutter, si vos cheveux tombent, vous ne pourrez pas les retenir. Très certainement facile à dire ! Cependant, cela vous demande de prendre un peu de recul sur la situation.

Apprenez à aimer ce nouveau look qui s’offre à vous en appréhendant les possibilités. Voyez l’image que vous renvoyez et les retours que vous en avez si jamais vous vous décidez à sauter le pas du rasage complet. L’idée est d’apprendre à s’aimer avec cette nouvelle coupe que, certes, vous n’avez pas choisie. La calvitie est un phénomène naturel qui touche de nombreuses personnes, jeunes ou pas. Néanmoins, il est bien possible de surmonter le manque d’estime et de confiance en soi qui résulte de cette pathologie. Tout est une question de temps.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

Merci à Aude Roy, coach en image.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.