Vous marchez lentement ? Cela pourrait révéler un problème de santé

Publié le 19 Novembre 2018 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Des chercheurs américains ont établi un lien entre vitesse de marche et état de santé général, suggérant ainsi que l'allure à laquelle une personne se déplace peut être un indicateur de maladies.
Publicité

© IstockPrise de sang, analyse urinaire, radio, IRM... les moyens d'évaluer notre état de santé général et de diagnostiquer une éventuelle pathologie ne manquent pas. Pourtant, une méthode encore plus simple permettrait d'affirmer si l'on est en bonne santé ou non : observer la vitesse de marche d'un individu. C'est ce qu'ont suggéré des chercheurs américains de l'université de Californie du Sud, le 12 novembre 2018.

Les marcheurs rapides sont moins à risque de problèmes de santé

"La vitesse de marche est un indicateur de mortalité très important", affirme la chercheuse Christina M. Dieli-Conwright. En effet, l'étude montre que l'altération de la santé générale est moindre chez les personnes qui ont naturellement tendance à se déplacer à une allure soutenue. Au contraire, les marcheurs plutôt lents seraient plus à risque de souffrir de problèmes de santé. Tout simplement car une marche rapide serait synonyme d'une plus grande activité, et l'on sait que la sédentarité peut entraîner un certain nombre de maladies (maladies cardiovasculaires, cancers, ostéoporose, etc.).

Publicité
Publicité

Un indicateur tellement efficace que plusieurs chirurgiens cardiaques souhaitent qu'il soit utilisé pour identifier les patients qui ont du mal à récupérer après une intervention, mais également ceux qui souffrent de maladies cardiovasculaires ou de troubles cognitifs. La vitesse de marche pourrait par ailleurs aider les médecins à déterminer l'âge biologique (âge de l'organisme) des patients, qui ne correspond pas toujours à l'âge chronologique (âge réel).

Pas la peine de se mettre à marcher vite : la clé, c'est l'activité !

Inutile toutefois de changer son allure : les chercheurs expliquent qu'aucune preuve scientifique n'indique que se mettre à marcher rapidement a un impact bénéfique sur la santé. La clé pour être en bonne santé et le rester ? L'activité, ce peu importe l'âge. Sachant que "quelque chose d'aussi simple qu'un programme de marche peut permettre de maintenir une bonne santé générale", affirme Christina M. Dieli-Conwright. Néanmoins, un ralentissement important de votre vitesse de marche peut vous mettre la puce à l'oreille concernant votre état de santé.

La sédentarité, le pire ennemi du mal de dos

Si l'activité est importante pour éviter les maladies, elle l'est également pour prévenir et soulager les maux de dos, qu'ils soient aigus ou chroniques. Car si l'on pense que ne pas bouger permet de nous soulager, il s'agit d'une fausse croyance : le site de l'Assurance Maladie explique en effet qu'"en l’absence d’activité, les muscles se relâchent et ne sont pas assez forts pour jouer leur rôle. [...] En cas de mal de dos, il est essentiel de maintenir ou reprendre rapidement une activité physique pour renforcer ses muscles et éviter que d’autres lombalgies ne surviennent" ou ne persistent.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X