Malgré les années qui passent, votre peur des piqûres persiste ? Pire encore, vous sentez l’aiguille traverser votre peau, et cela vous est douloureux ? Des chercheurs viennent de trouver la solution pour rendre les vaccins et autres prises de sang moins douloureux. Et celle-ci réside tout simplement… dans votre sourire !

Un sourire sincère peut réduire de 40 % la douleur de l’injection

D’après une étude de l’Université de Californie à Irvine, publiée dans la revue Emotion, un sourire sincère - celui qui fait remonter les coins de la bouche et crée des pattes d’oie autour des yeux - peut diminuer jusqu’à 40 % la douleur d’une injection ; mais aussi atténuer la réponse physiologique stressante, en abaissant la fréquence cardiaque. Étonnamment, faire une grimace aurait les mêmes effets. En revanche, conserver un visage de marbre ne fonctionne pas.

“Face à une situation de détresse ou de plaisir, les humains font des expressions faciales remarquablement similaires, qui impliquent l'activation des muscles oculaires, le soulèvement des joues et la mise à nu des dents”, explique la chercheuse Sarah Pressman, professeure de sciences psychologiques, dans un communiqué. "Nous avons constaté que ces mouvements, par opposition à une expression neutre, sont bénéfiques pour réduire l'inconfort et le stress".

Faire une grimace rend aussi la piqûre moins désagréable

Pour les besoins de cette étude, 231 personnes ont rapporté leurs niveaux de douleur, d'émotion et de détresse lors d'une injection de solution saline à l'aide d'une aiguille de calibre 25 - celle qui est généralement utilisée pour le vaccin contre la grippe. On leur a ensuite demandé d’exprimer un sourire sincère, un faux sourire, une grimace ou une expression neutre.

Résultat : ceux qui ont affiché un vrai sourire ou qui ont fait une grimace ont déclaré que leur piqûre faisait environ deux fois moins mal que le groupe qui a conservé un visage passif.

“Une méthode simple, gratuite et efficace”, selon les chercheurs

"Notre étude met en avant une méthode simple, gratuite et aux résultats cliniquement significatifs pour rendre les injections moins pénibles", souligne le Dr Pressman. “Compte tenu des nombreuses situations d'anxiété et de douleur que l'on rencontre dans la pratique médicale, nous espérons que comprendre comment et quand sourire ou grimacer aidera les soignants à favoriser des stratégies efficaces de réduction de la douleur, qui se traduiront par de meilleures expériences pour les patients”.

Vous pourrez d’ailleurs mettre en application leur découverte dès cet hiver, lorsque le vaccin contre la Covid-19 sera déployé en France...

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.