Microbiote : vos intestins révéleraient votre âge réel

Des chercheurs américains ont mis au point un algorithme capable de déterminer l'âge biologique d'une personne à partir d'un échantillon de son microbiote intestinal. Une méthode qui semble fonctionner, puisque la marge d'erreur était de quatre ans seulement.

Publicité

On dit que l'on a l'âge de ses artères, mais il se pourrait que l'on ait également celui de nos intestins. Des chercheurs américains ont en effet élaboré une méthode permettant de déterminer l'âge biologique (par opposition à l'âge réel, aussi appelé âge chronologique) d'une personne grâce à un échantillon de son microbiote.

L'âge réel des participants a pu être déterminé avec une précision de 4 ans

L'étude, en attente de validation, a été publiée le 28 décembre 2018 sur le serveur BioRxiv. Au total, 1 165 individus sains âgés entre 20 et 90 ans et venant de neuf pays différents dont la France, la Chine ou encore l'Espagne y ont participé, et 3 663 échantillons de bactéries intestinales ont été prélevés. 90% de ces échantillons ont été utilisés afin de tester l'algorithme, tandis que les 10% restants ont servi à vérifier sa précision. Au final, les chercheurs ont pu observer que l'outil avait réussi à déterminer l'âge réel des participants avec une précision de 3,94 ans.

Publicité
Publicité

Microbiote : influencé par l'âge, l'alimentation et le mode de vie

L'algorithme a par ailleurs montré qu'en fonction de l'âge, les types de bactéries retrouvées dans les intestins n'étaient pas les mêmes, ce qui suggère que le microbiote se modifie avec le temps. En effet, avec l'âge, certaines bactéries nuisibles ont tendance à être moins nombreuses, car "les personnes plus âgées sont plus susceptibles de porter la mémoire d'une exposition précédente à ces bactéries et peuvent donc prévenir efficacement leur colonisation", expliquent les chercheurs. Mais l'âge n'est pas le seul responsable de ces différences : selon eux, les changements de nos habitudes alimentaires et de nos modes de vie en général reflètent une modification du microbiote liée à la nouvelle génération.

“En d'autres termes, toutes les caractéristiques identifiées aujourd'hui comme étant associées aux jeunes peuvent devenir la signature des personnes âgées dans 50 ans, à condition que le régime alimentaire mondial et le mode de vie continuent de changer, expliquent les chercheurs. En fonction de l'ampleur de ce 'fossé générationnel microbiologique', toute future horloge du vieillissement intestinal devra être régulièrement mise à jour pour tenir compte d'un contexte environnemental en constante évolution.”

Des signes permettent de savoir si votre microbiote est déréglé

Selon l'Inserm, le microbiote intestinal, anciennement appelé flore intestinale, "est constituée de deux kilos de micro-organismes". Bactéries, virus, parasites et champignons se rassemblent ainsi dans nos intestins et assurent un rôle à la fois au niveau de la digestion et l'immunité. Certains signes permettent de savoir s'il souffre d'un dysfonctionnement (on parle alors de dysbiose) et sont donc à surveiller, tels que des troubles digestifs fréquents, une anxiété récurrente, des infections à répétition, une prise de poids ou encore des diarrhées après un traitement antibiotique.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X