Sommaire

Brûlures d'estomac : un ulcère ?

Elles se caractérisent soit par une remontée d'acidité depuis l'estomac dans l'oesophage avec une brûlure qui remonte dans la poitrine à l'arrière du sternum, soit par une douleur brûlante ou lancinante partant de l'estomac et irradiant à l'abdomen. Soit les deux.

Ce que cela peut cacher : un reflux gastro-oesophagien*, un ulcère dû à une bactérie (Hélicobacter pylori), une hypersensibilité du tube digestif..., mais aussi d'autres pathologies plus graves. Une nourriture grasse, l'abus d'alcool et du tabac, la prise de certains médicaments (contre l'hypertension...) peuvent également les provoquer.

Quand consulter ? Si les symptômes sont récents, que ce n'est pas « comme d'habitude », que vous avez plus de 50 ans, que vous perdez du poids et êtes fatigué(e) sans raison.

* passage d'une partie du contenu gastrique dans l'oesophage

Ballonnements : gare à la gastro-entérite !

Ils se caractérisent par une sensation de gonflement de l'abdomen accompagnée parfois de maux de ventre plus ou moins prononcés, de renvois et de flatulences.

Ce que cela peut cacher : de mauvaises habitudes alimentaires et des repas trop copieux sont les causes les plus courantes. Le stress, la constipation, l'annonce d'une gastro-entérite sont aussi des facteurs déclenchants. « Ensuite, cela peut cacher n'importe quelle pathologie », explique le Pr Benamouzig, gastro-entérologue.

Quand consulter ? Si les symptômes sont récents, que ce n'est pas « comme d'habitude », que vous avez plus de 50 ans, que vous perdez du poids et êtes fatigué(e) sans raison.

Crampes à l'estomac : des calculs dans la vésicule biliaire ?

Elles se manifestent souvent par de douloureuses sensations de resserrement qui apparaissent puis disparaissent en quelques minutes. Elles peuvent s'intensifier puis diminuer.

Ce que cela peut cacher : un ulcère de l'estomac provoqué par une bactérie (Hélicobacter pylori), des calculs dans la vésicule biliaire, une inflammation du pancréas, certaines maladies de l'aorte...

Quand consulter ? Si les symptômes sont récents, que ce n'est pas « comme d'habitude », que vous avez plus de 50 ans, que vous perdez du poids et êtes fatigué(e) sans raison.

Douleur aiguë : colite hépatique, infection urinaire

- Si la douleur est localisée du côté droit sous les côtes et irradie jusque dans le dos, il peut s'agir d'une colite hépatique surtout si elle est accompagnée de vomissements et de nausées.

- Si la douleur commence autour du nombril avant de migrer vers le bas du côté droit, il peut s'agir d'une appendicite aiguë surtout si elle s'accompagne de fièvre, nausées, vomissements...

- Si la douleur est progressive, localisée au centre du bas du ventre avec un besoin d'uriner plus fréquent, de la fièvre..., il peut s'agir d'une infection urinaire.

« Ensuite, cela peut être le symptôme de n'importe quelle pathologie », explique le Pr Benamouzig.

Quand consulter ? Si la douleur s'intensifie, s'accompagne de fièvre, de vomissements.

Mal de ventre chronique : trop d'anxiété ?

De nombreuses personnes souffrent de maux de ventre de façon chronique, sans cause connue. On parle alors de « troubles fonctionnels intestinaux » qui restent bénins, mais altèrent tout de même la qualité de vie. D'autres symptômes peuvent y être associés comme des ballonnements, des diarrhées, une constipation...

Ce que ça peut cacher : Ils peuvent être par exemple le signe d'une anxiété. Il est préférable cependant de faire au moins un bilan pour voir s'il n'y a aucune pathologie sous-jacente.

Quand consulter ? En général, ces troubles n'entraînent pas de complications et ne s'aggravent pas. Mais s'il y a le moindre changement dans les symptômes, que vous avez plus de 50 ans, perdez du poids, êtes fatigué(e) sans raison, consultez un médecin.

Poids sur l'estomac : ne mangez pas trop vite !

Vous avez la sensation d'avoir du mal à digérer, des nausées et un poids sur l'estomac qui persiste ?

Ce que cela peut cacher : des repas trop copieux ou pris trop vite, le stress et le tabac peuvent jouer un rôle important dans sa survenue. Le début d'une gastro-entérite entraîne aussi des spasmes au niveau du bas-ventre. « Ensuite, cela peut cacher n'importe quelle pathologie », explique le Pr Benamouzig, gastro-entérologue.

Quand consulter ? Si les symptômes sont récents, que ce n'est pas « comme d'habitude », que vous avez plus de 50 ans, que vous perdez du poids et êtes fatigué(e) sans raison.

> Un expert santé à votre écoute !

Vidéo : L'ulcère gastrique - Ulcère de l'estomac

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.