Ganglion sous l'oreille : qu'est-ce que ça cache ?

Publié le 08 Janvier 2019 par La Rédaction Médisite
Il arrive qu’on perçoive la présence d’un ganglion sous l’oreille. Cette petite boule sous l’oreille peut s’accompagner de troubles de l’audition et parfois de douleurs. Mais à quoi est dû ce gonflement et qu’est-ce qui explique ce ganglion ? S’agit-il d’un signe de cancer ?
Publicité

6757497-inline-500x333.jpg© Istock

Les diverses origines d’un ganglion sous l’oreille

La présence d’un ganglion sous l’oreille n’a rien d’anormal en soi. En effet, les ganglions lymphatiques sont des éléments fondamentaux de notre système immunitaire et ils sont naturellement présents un peu partout dans l’organisme, y compris à proximité de l’oreille. Ce qui est moins normal, c’est qu’ils soient gonflés au point de devenir facilement palpables sous la peau (on parle d’adénopathie). Ce phénomène peut avoir diverses origines : - une infection, notamment de la sphère ORL, qu’il s’agisse des oreillons, d’une angine, d’une otite ou encore d’une sinusite (il s’agit de la cause la plus probable) ; - une vaccination qui entraîne une réaction immunitaire ; - une piqûre d’insecte chez une personne allergique ; - une pathologie sous-jacente telle qu’une mononucléose ou la rubéole qui sont également des inflammations, mais qui sont beaucoup plus généralisées ; - un cancer si le ganglion présente des caractéristiques spécifiques. La présence d’un ganglion sous l’oreille n’est donc pas nécessairement grave puisque, dans une très grande majorité de cas, cette adénopathie traduit simplement la présence d’une infection que le système immunitaire prend en charge.

Publicité
Publicité

Boule sous l’oreille et cancer

La présence d’une boule sous l’oreille peut être le signe d’un cancer, mais seulement si le ganglion présente certaines caractéristiques. Ainsi, on peut penser à un cancer si le ganglion est gonflé indépendamment de toute infection, s’il est isolé (il n’y a pas d’autres ganglions gonflés, par exemple de l’autre côté, sous l’oreille opposée), s’il n’entraîne aucune douleur, s’il est fixe (il adhère aux tissus) et ne roule pas sous les doigts, s’il est ferme et s’il persiste plus de trois semaines, voire s’il augmente progressivement en taille. Toutefois, même si ces éléments plaident en faveur d’un ganglion cancéreux, il est impossible d’affirmer qu’il s’agit bel et bien d’un cancer tant qu’aucun examen médical ou biologique n’a été pratiqué. Ces éléments peuvent mener à réaliser une ponction afin d’étudier les cellules et de déterminer si elles sont ou non tumorales.

Prise en charge d’un ganglion à l’oreille

Le traitement d’un ganglion sous l’oreille dépend bien évidemment de sa cause. Dans la plupart des cas, il est recommandé de s’adresser à un médecin. En effet, s’il s’agit d’une infection, il pourra prescrire les médicaments adaptés. Il peut s’agir d’antibiotiques en cas d’infection bactérienne ou de paracétamol ou d'ibuprofène afin de soulager la douleur et de réduire l'inflammation en cas de pathologie virale. De même, s’il suspecte un cancer, il saura vous orienter vers les professionnels de santé spécialisés, ne serait-ce que pour effectuer des examens complémentaires.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X