Françoise Hardy : sa rémission “pénible” après deux cancers

Françoise Hardy a remporté la bataille contre son second cancer du pharynx l'année dernière. En rémission depuis juillet 2019, la chanteuse rencontre de grandes difficultés dans cette période de l’après-cancer.
Françoise Hardy : sa rémission “pénible” après deux cancers abacapress
Sommaire

Françoise Hardy a remporté une bataille contre son second cancer du pharynx. En rémission depuis juillet dernier, la chanteuse rencontre de grandes difficultés dans cette période de l’après-cancer.

Françoise Hardy : sa vie est “pénible”

Françoise Hardy a fait face à deux cancers au cours des 15 dernières années. Si l’interprète de "Message Personnel" les a vaincus, ses proches s’inquiètent. Lors d’une interview accordée à RTL le 17 juin, son fils Thomas Dutronc a confié : "son état de santé n’est pas formidable".

Toutefois, le chanteur de “j’aime plus Paris” assure qu’elle va bien. Il explique la source de ses craintes : “niveau cancer, elle est vraiment en rémission, mais elle a plein de petits pépins au quotidien qui font que sa vie est pénible”.

Et, ces ennuis l’atteignent et lui jouent des tours. “Elle n’a pas un grand moral, mais on va essayer de trouver de solutions”, reconnait son fils.

La discrète artiste s’était confiée sur sa maladie en juillet dernier. Après avoir vaincu son deuxième cancer, elle avait expliqué au journaliste Steven Bellery de RTL : "je passe vraiment par une période extraordinairement difficile parce que quand vous n'avez pas de salive, vous ne pouvez pas vous alimenter ou vivre normalement". Elle avait ensuite poursuivi : "c'est une tumeur qui se soigne facilement, mais les effets secondaires sont tels qu'il faut compter minimum 18 mois avant de retrouver un début de vie normal." Elle a d’ailleurs perdu l’ouïe de son oreille droite pendant sa lutte contre la maladie.

La septuagénaire ne parvenait pas à imaginer un retour dans la musique face à ses difficultés de santé. "On ne peut pas être chanteuse et être dans cet état-là, ce n'est pas compatible", avait-elle confié.

Françoise Hardy : une personne à risque face au COVID-19

L’épidémie de COVID-19 n’a pas facilité la convalescence de la chanteuse. Ses deux cancers et les traitements subis la conduisent à faire preuve d’une grande prudence face au coronavirus.

L'Institut national du cancer appelle, en effet, sur son site les malades et personnes en rémission à faire attention pendant l'épidémie : "certains cancers et certains traitements du cancer, en particulier la chimiothérapie, peuvent affaiblir les défenses immunitaires et accroître ainsi le risque de contracter une infection quelle qu'elle soit, y compris une infection virale par le Covid-19. Même après la fin des traitements du cancer et même en cas de rémission voire de guérison avérée du cancer, l’immunité peut rester fragile un certain temps, et quelquefois à vie. Il est donc nécessaire de rester très vigilant”.

Interrogé par Laurent Delahousse, sur le plateau du journal de 20 heures de France 2, Thomas Dutronc avait reconnu : "on est tous un peu inquiet pour elle, car elle est en rémission, elle a eu pas mal de radiothérapies, des chimio et tout ça. On lui dit de faire très attention et elle le fait".

Le chanteur de "Comme un manouche sans guitare" fait preuve d’une grande prudence et respecte scrupuleusement les gestes-barrières avec sa mère. En mai dernier, il avait expliqué sur les ondes sur RMC ne pas avoir dû repousser ses visites au terme du confinement. Il a confié "J’ai essayé de voir ma mère aujourd’hui mais elle avait un peu de température, elle n’a pas une grosse santé, la pauvre. J’ai voulu attendre mais ça a l’air d’être passé, elle a l’air bien. C’est de l’angoisse et de l’inquiétude".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer