Sodas et maladies du foie

Les sodas, lorsqu’ils sont consommés en trop grande quantité ou trop régulièrement, augmentent considérablement les risques de développer de graves pathologies. Certaines d’entre elles concernent le foie. Ainsi, les personnes qui boivent des sodas, chaque jour, voient augmenter de plus de 50 % les risques de contracter une stéatose hépatique (accumulation de triglycérides dans les cellules du foie, les hépatocytes), une pathologie qui touche 12 % des personnes obèses et 6 millions de Français. Ces risques concernent tous les consommateurs de sodas, homme ou femme, quel que soit leur âge ou leur poids. Enfin, la stéatose hépatique peut être à l’origine d’une cirrhose.

Sodas et cancer du foie

Aucune étude ne prouve clairement que les sodas sont responsables de cancers hépatiques. Néanmoins, ils sont susceptibles de favoriser l’apparition des cancers. En effet, s'ils peuvent entraîner une stéatose hépatique, puis une cirrhose, cette dernière peut aussi évoluer en hépatocarcinome, c’est-à-dire en cancer du foie. Ainsi, 5 % des personnes qui souffrent de stéatose finiront par développer un cancer du foie. Par ailleurs, ils contiennent généralement du bisphénol A, un perturbateur endocrinien, et d’autres substances cancérigènes qui peuvent engendrer des cancers, y compris du foie.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.