Un nouveau test sanguin serait capable de détecter plusieurs cancers

Un test sanguin en cours de développement a montré une capacité à dépister de nombreux types de cancers avec un degré élevé de précision. Un progrès signé Dana-Farber Cancer Institute, de Boston (USA).
Un nouveau test sanguin serait capable de détecter plusieurs cancersIstock

L’essai clinique a été présenté le 28 septembre dernier au congrès 2019 de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO). Un test sanguin a su déceler une vingtaine de cancers avec un haut degré de précision. Pour y parvenir, il analyse l’ADN qui influe sur l’activation ou non des gènes.

Le test a été appliqué à près de 3600 échantillons de sang. Certains provenaient de patients atteints de cancers, d’autres, de personnes en bonne santé. "Le test a réussi à capter un signal de cancer provenant des échantillons de patients et à identifier correctement le tissu d’origine du cancer [là où le cancer a commencé à se développer, ndlr]", explique Dana-Farber Cancer Institute (Boston, USA), centre de recherches à l’origine de ce progrès, soutenu par le National Cancer Institute.

Selon les chercheurs, le test est capable de restituer un résultat fiable en présence de cancer. En outre, il peut aussi localiser l’emplacement et le stade de la tumeur, en plus de son tissu d’origine.

Le test sanguin détecte de multiples formes de cancer

Le test élaboré par Dana-Farber analyse l’ADN que les cellules cancéreuses (ou non) libèrent dans le sang du patient. Leur technologie met l’accent sur les modifications de l’ADN qu’implique le cancer, connues sous le nom de groupe méthyle. "Les groupes méthyles sont des unités chimiques qui peuvent être attachées à l'ADN, dans un processus appelé méthylation, précise l’institut. Le but étant de contrôler quels gènes sont "actifs" et quels gènes sont "inactifs", soit de déterminer le type de cancer".

"Nos précédents travaux indiquaient que les tests basés sur les groupes méthyles surpassaient les méthodes traditionnelles pour détecter de multiples formes de cancer dans des échantillons de sang", a déclaré le principal auteur de l'étude, Geoffrey Oxnard, MD, de Dana-Farber.

Un test fiable à 99,4 %

Pour venir à bout de cette étude, les chercheurs ont analysé l’ADN issu des cellules au sein de 3583 échantillons de sang. Parmi ces échantillons, 1530 provenaient de patients atteints de cancer et 2053 de personnes en bonne santé.

Le test sanguin a su définir 20 types de cancers différents, dont notamment, le cancer du sein, le cancer colorectal, le cancer œsophagien, le cancer de la vésicule biliaire, le cancer cervico-facial, le cancer du poumon, la leucémie, le cancer des ovaires et du pancréas.

L’efficacité du test était de 99,4 %. En clair, seulement 0,6 % des résultats indiquaient à tort qu’un cancer était présent.

Quant aux stades de propagation des cancers, le test peut aussi les identifier plus moins efficacement. "La sensibilité du test permettant de détecter des cancers aux taux de mortalité élevé était de 76 %, détaille l’institut. Dans ce groupe, la fiabilité était de 32 % pour les patients atteints d’un cancer de stade I ; 76 % pour ceux qui ont atteint le stade II ; 85 % pour le stade III et 93 % pour le stade IV".

Pour 97 % des échantillons de sang, le test a su révéler le tissu d’origine du cancer. Le test a donc correctement identifié l’organe dans lequel la tumeur a commencé son développement.

Les chercheurs concluent en affirmant que si ce test était régulièrement utilisé, les patients pourraient bénéficier d’un traitement à un stade plus précoce de la maladie. Le cancer aurait alors plus de chance d’être neutralisé avant qu’il ne se développe davantage.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s): New blood test capable of detecting multiple types of cancer, Dana-Farber Cancer Institute, 28 septembre 2019