Les 10 cancers ou l-obesite augmente les risques

Que cela soit le tour de taille et des hanches, l’IMC ou le pourcentage de graisse corporelle... l’ensemble des mesures indiquant un surpoids sont positivement corrélées à un risque plus élevé de développer 10 cancers selon une étude présentée lors du congrès européen sur l’obésité. Aperçu dans notre diaporama  des tumeurs cancéreuses les plus susceptibles de se former si vous avez un grand nombre de kilos en trop .

Obésité et cancer : une étude comptant plus de 400 000 participants

Dans le cadre de leurs travaux sur le lien entre cancer et surpoids, les chercheurs de l’université de Glasgow ont analysé les dossiers de 437 393 adultes (54% de femmes ; moyenne d'âge globale : 56 ans). Ils ont étudié le risque de développer et de mourir de 24 cancers selon six marqueurs de l'obésité comme l’IMC, le pourcentage de graisse corporelle et le rapport taille / tour de hanches. Après un suivi moyen de neuf ans, il y a eu 47 882 cas de cancer et 11 265 décès liés à ce type de maladie. L’équipe a constaté également que les différentes mesures de l'obésité étaient positivement - et de manière similaire - associées à un risque plus élevé de 10 cancers

Le Dr Carlos Celis-Morales de l'Université de Glasgow qui a dirigé la recherche précise dans sa présentation : "nous avons observé une association linéaire - plus l'obésité est grave, plus le risque de développer et de mourir de ces cancers est élevé, sauf pour le cancer du sein post-ménopausique". "Mais il y avait beaucoup de variations dans les effets de l'obésité sur différents cancers. Cela nous dit que l'obésité doit affecter le risque de cancer à travers un nombre différent de processus, selon le type de cancer", a-t-il ensuite précisé.

L’IMC, un bon indicateur

Par ailleurs, les résultats de la recherche britannique suggèrent que l'IMC est une mesure adéquate du risque de cancer lié à un excès de poids. “Il n'y a aucun avantage à utiliser des mesures plus compliquées ou coûteuses telles que le tour de taille ou le pourcentage de graisse corporelle”, assurent les scientifiques.

L’IMC se calcule en divisant son poids (en kg) par le carré de la taille (m). De 18,5 à 25, la personne est considérée de corpulence normale. On parle de surpoids quand le chiffre obtenu est égal ou supérieur à 25 et d’obésité quand il est égal ou supérieur à 30.

Sources

Associations of six adiposity-related markers with incidence and mortality from 24 cancers—findings from the UK Biobank prospective cohort study, BMC Medicine 

https://bmcmedicine.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12916-020-01848-8

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.