La roquette et les épinards accusés d'être cancérigènes

Vous aimez agrémenter vos salades de roquette et de jeunes pousses d’épinards ? Une récente étude pointe leur teneur parfois trop élevée en nitrates, un produit chimique réputé cancérigène.
Sommaire

Appréciée pour son goût intense et légèrement poivré, la roquette est un incontournable de la cuisine italienne. Considérée comme un aliment sain, elle est de plus en plus présente dans nos assiettes. Et pour cause, cette salade très riche en calcium est aussi source de vitamines K, B9, A et C, et contient des antioxydants.

Mais un récent coup de théâtre pourrait bien vous faire reconsidérer votre choix au rayon salade. La Food Standards Agency (FSA), agence de sécurité sanitaire britannique, vient de révéler qu’un échantillon de roquette sur dix cultivés au Royaume-Uni dépasse la teneur maximale autorisée en nitrates… Et pourrait donc s’avérer cancérogène.

9,21 % de la roquette britannique contient trop de nitrates

L’association Watchdogs a établi des limites pour les résidus de nitrates présents sur les légumes-feuilles, dans l’Union Européenne. Et pour cause, la recherche a identifié un lien entre ces composés et le risque de cancer. Depuis lors, les taux de nitrate ont sensiblement diminué dans la plupart des cultures… Mais ils semblent être à la hausse sur les feuilles de roquette.

Des chercheurs de la FSA ont analysé plus de 1 000 échantillons de légumes-feuilles. Ils ont découvert que 4,76 % des échantillons de roquette importés dépassent la limite autorisée en nitrates - contre 9,21 % des pousses de roquette nationales. En effet, la recherche suggère que la roquette est une “hyper-accumulatrice” des nitrates contenus dans les sols.

Les épinards ne se portent guère mieux, puisque 11,4 % des échantillons importés et 3,4 % des légumes britanniques excèdent aussi cette limite. Les plans de laitue analysés, quant à aux, sont aux normes.

L'exposition aux nitrates augmente le risque de cancers gastro-intestinaux

Le non-respect des seuils réglementaires pose un véritable problème sanitaire. “Les nitrates sont des produits chimiques qui existent dans les plantes, les sols et l'eau”, explique la FSA. “La concentration de nitrate dans les tissus végétaux est variable, mais les légumes à feuilles vertes, lorsqu'ils sont consommés crus, peuvent en contenir des quantités relativement élevées”.

“Une concentration supérieure à une valeur seuil peut poser un risque pour la santé et des niveaux élevés de nitrate ont été associés à certains types de cancer”, ajoute l’agence sanitaire. Ces composés sont notamment accusés de favoriser les cancers gastro-intestinaux.

Les producteurs sont tenus de revoir leurs pratiques agricoles

Pour chaque légume qui contenait plus de nitrates que la teneur maximale autorisée, la Food Standards Agency a donc intimé aux producteurs de “revoir les aspects de leurs pratiques agricoles, qui auraient pu contribuer à ce dépassement”. L’association Watchdog prévoit de tester prochainement d’autres produits, comme le chou frisé et les jeunes pousses.

La FSA précise toutefois que “la roquette est connue pour avoir des niveaux de nitrates plus élevés que d’autres variétés de salades. Il convient également de noter que le nombre d’échantillons testés peut varier d’une année sur l’autre, et que le nombre d’échantillons de roquette est relativement faible. Aussi, il faut analyser ces tendances avec prudence”.

Publicité pour un engrais au nitrate en 1927

Publicité pour un engrais au nitrate en 1927© Creative Commons

© CC - Auteur : Leonetto Cappiello (1875 - 1942) - Licence : domaine public.

> Sommeil - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer
Source(s):

Commissioning of nitrate survey of leafy green vegetables, Food Standards Agency, 10 février 2020.