Homéopathie, acupuncture : Véronique Jannot raconte comment elle a vaincu le cancer

Véronique Jannot a évoqué son cancer durant l’émission Micro Miroir, diffusée jeudi 17 septembre dernier. À l’âge de 22 ans, l’actrice apprenait souffrir d’un cancer du col de l’utérus. Quarante ans plus tard, elle dévoile comment elle a vaincu la maladie.
Homéopathie, acupuncture : Véronique Jannot raconte comment elle a vaincu le cancerabacapress
Sommaire

Le cancer du col de l’utérus fait chaque année pas loin de 3 000 victimes en France. L’actrice Véronique Jannot en a un jour fait partie. Dans l’émission Micro Miroir, dont un extrait a été dévoilé par Télé-Loisirs ce jeudi 17 septembre, elle revient sur son cancer, qui lui avait diagnostiqué à l’âge de 22 ans.

"Je ne suis pas en rémission, je suis en guérison", clame fièrement la comédienne quarante ans après son combat.

"Passés 10 ans, ce n'est plus une rémission, c'est une guérison. Et, pour moi, maintenant le cancer c'est une autre vie ! Je ne me sens absolument pas concernée par ça", précise l’artiste de 63 ans que vous avez retrouvé dans la série Demain nous appartient sur TF1.

Si Véronique Jannot a remporté la bataille contre le 12 ème cancer féminin le plus fréquent, "ce n’est pas grâce à la chimio", assure-t-elle avant de révéler l’alternative qu’elle a saisi.

"J'ai fait une chimio et suis rentrée dans le cirque et dans le cycle médical dont on a beaucoup de mal à sortir"

Comme la plupart des malades du cancer, l’actrice a été dirigée vers la chimiothérapie une fois le diagnostic établi. Elle repose sur l’administration de médicaments anticancéreux. Ce traitement agit dans l’ensemble du corps et permet d’atteindre les cellules cancéreuses quelle que soit leur localisation.

"Ça s'est déclaré, j'ai fait une chimio et suis rentrée dans le cirque et dans le cycle médical dont on a beaucoup de mal à sortir. Quand on est rentré dans les pattes des médecins, c'est très difficile de garder conscience qu'on est capitaine. C'est quand même notre bateau qui est sur la mer et c'est nous qui devons tenir la barre. Et ça, les médecins ne le disent pas assez", déclare Véronique Jannot.

"Ce n'est pas grâce à la chimio que je m'en suis sortie"

La chimiothérapie n’est pas proposée de façon systématique. Cela dépend de l’avancée du cancer. Malheureusement, ce traitement est souvent difficile à supporter. Pour Véronique Jannot, il aura même eu un impact sur le moral. La jeune fille qu’elle était avait donc décidé d’arrêter le traitement après 10 mois.

"Encore un et je me foutais sous les rails du métro. Ça rend dépressif, c'est très, très dur de garder la joie de vivre quand on est sous chimio. Et donc j'ai arrêté", s'est-elle remémorée.

"Ce n'est pas grâce à la chimio que je m'en suis sortie", finit par affirmer l’actrice. Elle ne cache pas qu’elle avait pris cette décision contre l’avis de son médecin.

Finalement, l’actrice s’était tournée vers une alternative moins traditionnelle pour se soigner. On vous en dit plus page suivante.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer, Homéopathie