Malgré la canicule, en France, boire de l’eau de pluie est interdit. "Il est strictement interdit de récupérer l’eau depluie pour la consommer, car elle est contaminée", indique le gouvernement sur le site service-public. " Vous ne devez donc pas la boire, ni l’utiliser pour cuisiner ou laver la vaisselle". Les autorités sanitaires considèrent même que l’eau de pluie peut présenter une contamination chimique en raison du ruissellement sur les toits contenant de l’amiante par exemple, ou bactérienne quand elle est stockée dans une cuve de récupération d’eau de pluie ou une citerne. On peut par contre utiliser l’eau de pluie pour laver du linge, mais à condition d’utiliser un dispositif de traitement de l’eau adapté.

Sécheresse : contamination de la pluie aux produits chimiques

L’eau de pluie est impropre à la consommation humaine, même dans les régions les plus isolées du monde. Telle est la conclusion d’une étude scientifique publiée au début du mois d’août 2022 par des chercheurs de l’université de Stockholm (Suède) et de l’École polytechnique fédérale de Zürich (Suisse) dans la revue scientifique Environmental Science and Technology.

En cause, la présence dans les précipitations de produits chimiques : les PFAS, des perturbateurs endocriniens surnommés "produits chimiques éternels". Ces PFAS sont présents dans de nombreux produits du quotidien tels que les emballages alimentaires, certains produits ménagers, mais aussi certains cosmétiques. Ces substances se sont répandues dans les eaux et les sols du monde entier. La présence continue des PFAS dans l’atmosphère est également due à leurs propriétés et aux processus naturels qui ramènent continuellement les PFAS de l’environnement de surface vers l’atmosphère . 

Contaminée par des bactéries et champignons

" L’extrême persistance et le cycle mondial continu de certains PFAS conduiront à un dépassement continu des indicateurs limites mondiaux ", a déclaré le professeur Martin Scheringer, coauteur de l’étude, dans le communiqué. Pour autant, si la persistance de ces produits dans l’eau de pluie inquiète les chercheurs, celle-ci est également naturellement contaminée par des bactéries et champignons. "La propagation globale de ces PFAS dans l’atmosphère a conduit au dépassement de la limite planétaire de la pollution chimique ", ajoutent les scientifiques. Résultat de cette solution ? L’eau de pluie n’est tout simplement plus potable. "Il pleut des PFAS", interpelle l’étude.

Le risque majeur ? L’utilisation importante des PFAS peut causer d’importants problèmes de santé, ou des maladies graves : cancers, infertilité, complications lors de la grossesse, problèmes gastro-intestinaux et même des problèmes d’apprentissage et de comportement chez les enfants.

Sources

Service-Public.fr - Peut-on boire ou cuisiner avec l'eau de pluie ?

Pubs.acs.org - Outside the Safe Operating Space of a New Planetary Boundary for Per- and Polyfluoroalkyl Substances (PFAS)

Anses - Utilisation de l’eau de pluie pour le lavage du linge chez les particuliers : les recommandations de l’Anses

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.