Cancer du sein : le fromage au lait de vache incriminé

Cheddar, brie, mozzarella, gouda… Vous aimez le fromage ? Peut-être plus maintenant. Certains médecins ont déclaré que le fromage fabriqué à partir de lait de vache peut contenir des hormones de reproduction et de croissance qui augmenterait le risque de cancer du sein.

Concrètement, le groupe d’experts a demandé à la FDA (Food and Drug Administration) d’ajouter une étiquette d'avertissement sur certains fromages.

Cette organisation, qui se consacre à la promotion de la santé par le biais d'un régime à base de plantes, a soumis la pétition le 3 octobre, début du mois de la sensibilisation du cancer du sein.

Ses 12 000 membres ont cité des recherches selon lesquelles les produits de fromage riches en matières grasses sont liés à une augmentation de 53% du risque de cancer du sein.

Dans l’ensemble, les recherches sur l’impact du fromage sur la santé restent très mitigées.

Une analyse effectuée en 2017 montre que le fromage n’est associé à aucun risque de décès par cardiopathie ou maladie mortelle, y compris le cancer.

Selon de nombreux nutritionnistes, il est même sain de savourer du fromage dans le cadre d’une alimentation équilibrée, et cela peut même présenter certains avantages.

Les hormones œstrogéniques pointées du doigt

Avec environ 54 062 nouvelles personnes touchées chaque année, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins, selon La Ligue contre le cancer. Près d'une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie, le risque augmentant avec l'âge.

Or, le fromage au lait de vache provient de vaches traitées aux hormones, qui peuvent se retrouver dans le lait, et les recherches ont montré que certaines de ces hormones, telles que l'IGF-1, seraient liées à un risque accru de cancer du sein.

Les experts pensent également que les graisses saturées présentes dans la plupart des fromages jouent un rôle, car des études ont montré que les produits laitiers riches en graisses augmentent le risque de mortalité par cancer du sein.

"Au lieu que les fabricants de fromage mettent un ruban rose sur des produits (comme ils l'avaient fait au cours des derniers mois de sensibilisation aux États-Unis), ils devraient tout simplement ajouter des étiquettes d'avertissement", a déclaré le Dr Neal Barnard, président de PCRM et auteur de "The Cheese Trap" et "Your Body in Balance ".

“Nous voulons que les femmes sachent que manger du fromage n’est pas sans risque et pourrait les exposer davantage au cancer du sein", ajoute-t-il.

Par ailleurs, la pétition de la FDA souligne que tous les fromages ne sont pas mauvais pour la santé. Les produits laitiers faibles en gras (chèvre frais, fromage 0%) peuvent avoir des effets bénéfiques sur la santé.

Certains régimes alimentaires qui incluent le fromage - comme le régime méditerranéen - sont même considérés comme parmi les plus sains au monde.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

"Les médecins veulent une étiquette d'avertissement sur le fromage en raison d'un lien avec le cancer du sein, mais les preuves sont mitigées", Insider, 14 octobre 2019.

"Cancer du Sein", Ligue contre le cancer. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.