Polype utérin : est-ce un obstacle à la grossesse ?

Publié le 16 Août 2018 par La Rédaction Médisite
Le polype utérin est un problème de santé sexuelle qui correspond à une ou plusieurs lésions situées sur la paroi interne de l'utérus, ou endomètre. Les polypes sont bénins, mais peuvent dégénérer en cancer, assez rarement cependant. Ils peuvent également être gênants en cas de grossesse.
Publicité

© Istock

Quels sont les symptômes du polype utérin ?

Le polype utérin est une petite formation bénigne qui se développe dans la cavité utérine. Il ne provoque que peu de symptômes. Il peut parfois entraîner des saignements entre les règles, mais qui restent peu abondants. Il n'y a généralement aucune douleur. Un traitement par contraceptif oral peut permettre d'en diminuer la taille, sinon le traitement est chirurgical par hystéroscopie : une petite caméra est introduite dans la cavité utérine pour visualiser le polype et en faire l'exérèse.

Publicité
Publicité

Peut-on mener une grossesse en cas de polype utérin ?

Le polype utérin ne contre-indique pas une grossesse. S'il est de petite taille, il ne fera pas obstacle au bon déroulement de la grossesse. Il peut tout au plus gêner la nidation, en fonction de sa localisation, de sa taille ou de son caractère unique ou multiple. Il faut donc le rechercher en cas de difficultés à tomber enceinte. Le développement du foetus et sa croissance ne sont pas entravés par la présence d'un polype utérin. De même, l'accouchement peut se faire normalement. Toutefois, il est conseillé d'en faire l'ablation quelques mois après l'accouchement pour éviter des difficultés sur un désir de grossesse ultérieur.

mots-clés : Polype utérin
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X