Cancer de la prostate : du café pour éviter les métastases ?

Une récente étude japonaise a montré que certains composants du café avaient des effets positifs sur les cellules cancéreuses de la prostate résistantes aux médicaments, limitant significativement leur croissance chez les souris. Des résultats qui suggèrent une nouvelle piste de traitement selon les chercheurs.
Cancer de la prostate : du café pour éviter les métastases ?Istock

Les effets du café sur la santé sont controversés, mais des chercheurs japonais semblent faire pencher la balance du bon côté. Une nouvelle étude publiée dans la revue The Prostate et présentée lors du congrès de l'Association européenne d'urologie qui se déroule du 15 au 20 mars 2019 à Barcelone démontre en effet que certains composants des grains de café permettraient d'empêcher la croissance des cellules cancéreuses résistantes aux médicaments, et ainsi éviter les métastases.

A lire aussi : Les dangers du café

Le kawhéol et le cafestol ont permis de limiter la taille des tumeurs

Pour arriver à ce constat, les chercheurs se sont penchés sur six composants du café connus pour leurs vertus anti-cancer. Leurs effets ont d'abord été testés en laboratoire : ils ont remarqué que deux substances, le cafestol et le kawhéol, avaient des résultats particulièrement probants sur des cellules cancéreuses de la prostate pourtant résistantes à certaines chimiothérapies comme le cabazitaxel, en limitant leur prolifération. Des cellules cancéreuses de la prostate ont ensuite été transplantées chez 16 souris : 4 étaient traitées avec du kawhéol, 4 avec du cafestol, 4 avec une combinaison des deux substances et les 4 dernières servaient de groupe de contrôle.

Résultats : "Nous avons trouvé que le kawhéol et le cafestol empêchaient la croissance des cellules cancéreuses chez les souris, mais la combinaison des deux substances semblait fonctionner en synergie, la croissance de la tumeur étant significativement plus lente que chez les souris non traitées, a affirmé le docteur Hiroaki Iwamoto, principal auteur de l'étude. Après 11 jours, la taille des tumeurs non traitées a été multipliée par environ 3,5 fois (342%), tandis que celle des tumeurs chez les souris traitées par les deux composants n'a été multipliée que par 1,5 fois (167%)."

Des résultats prometteurs qui ne devraient toutefois pas influencer notre consommation

Si le mécanisme précis d'action du café sur les cellules cancéreuses de la prostate reste flou, les résultats semblent parlants. Mais les chercheurs émettent tout de même quelques réserves : "Cela nécessite davantage de recherches, et pour l'instant, les résultats ne s'appliquent pas aux humains, bien que nous considérons mener ces tests chez l'Homme", ont-ils expliqué.

De plus, le processus de préparation du café semble avoir un impact sur la présence des composants bénéfiques dans les grains : alors qu'ils restent après brassage (comme avec l'espresso), ils disparaissent quand ils sont filtrés. "Les résultats de cette étude sont prometteurs, mais ils ne devraient pas pousser la population à changer leur consommation de café, a affirmé le professeur Atsushi Mizokami, co-auteur de l'étude. Le café peut avoir des effets positifs et négatifs (comme faire monter la tension), c'est pourquoi nous devons faire de plus amples recherches sur le mécanisme derrière ces résultats avant de réfléchir à des applications cliniques. Toutefois, si nous les confirmons, il se pourrait que l'on ait des candidats au traitement des cancers de la prostate résistants aux médicaments."

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Cancer de la prostate : le café augmenterait sa prolifération