Cancer du testicule, quels signes ?

Le cancer du testicule peut rester asymptomatique pendant longtemps. L'augmentation volumique de la bourse constitue généralement la première manifestation clinique de la prolifération des cellules cancéreuses. Contrairement à une boule de graisse, la masse détectée à la palpation est souvent dure et pierreuse. Selon sa taille, elle peut même occasionner quelques douleurs, pouvant irradier jusqu'à l'hypogastre, ou une sensation inconfortable de pesanteur. Sur le plan général, le patient est susceptible de voir son état général s'altérer.

Cancer du testicule, quels traitements ?

L'ablation chirurgicale du testicule, appelée orchidectomie, représente la première phase du traitement, quelle que soit la typologie du cancer du testicule. Au préalable, une cryoconservation du sperme du patient est souvent réalisée auprès du Centre d'Etude et de Conservation des Ovocytes et du Sperme (CECOS). Il est également possible qu'une chimiothérapie néoadjuvante soit nécessaire en cas de cancer métastatique avant de pratique cette chirurgie. Celle-ci pourra être poursuivie chez les patients dont les marqueurs tumoraux sont négatifs près l'orchidectomie. Une surveillance médicale accrue sera ensuite programmée. On sait, en effet, que la majorité des récidives se produisent dans les deux années qui suivent la rémission.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.