Et si la fontaine de Jouvence n’était pas un simple mythe, mais un futur potentiel ? C’est en tout cas l’avis du Dr Andrew Steele, biologiste et physicien, auteur de l’ouvrage Ageless: The New Science of Getting Older Without Getting Old (que l’on peut traduire par “Jeunesse éternelle : la nouvelle science pour vieillir sans vieillir”).

Dans son livre, il révèle que des médicaments anti-âge vont être développés dans les prochaines années… et va même jusqu’à prédire que nous pourrions un jour voir des personnes âgées de 200 ans suffisamment en forme pour jouer au football !

Des médicaments retarderont les maladies liées à l’âge

D’après le scientifique, inverser le processus de vieillissement ne signifie pas que la population aura l’air plus jeune, mais plutôt que l’on va pouvoir identifier les causes profondes des dysfonctionnements à mesure que les gens vieillissent et agir directement dessus, de manière à éviter l’apparition de plusieurs maladies liées à l’âge.

Certaines d’entre elles, comme l’arthrite ou l’ostéoporose, pourraient alors être évitées. Mais aussi plusieurs cancers car si cette maladie n’est pas la conséquence directe d’un âge avancé, “il est causé par plusieurs des caractéristiques du vieillissement”, explique l’expert au Guardian. “Nous pouvons développer des traitements qui ralentissent tout le processus du vieillissement, et retardent ainsi l’apparition des maladies”.

Vous pensez que cela n’arrivera que dans un futur lointain ? Le Dr Steele n’est pas du même avis, puisqu’il pense que ces fameux médicaments anti-âge seront développés au cours des dix prochaines années.

Vieillissement cellulaire : on en connaît enfin la cause

Et pour cause, les chercheurs sont déjà en train de plancher sur le vieillissement cellulaire, cherchant à en comprendre les causes… Une première étape, afin de pouvoir agir dessus. En juillet 2019, une équipe de l’USC Viterbi School of Engineering a déjà fourni un début de réponse prometteur.

Pour cela, elle s’est penchée pour cela sur la sénescence, un processus naturel dans lequel les cellules arrêtent définitivement de se renouveler ou de se diviser. C’est l'une des principales causes du déclin lié à l'âge, qui se manifeste par des maladies telles que l'arthrite, l'ostéoporose et les problèmes cardiaques.

Les scientifiques ont découvert que les cellules vieillissantes et sénescentes arrêtent de produire des nucléotides, des produits chimiques constitutifs de l’ADN. Lorsqu'ils ont pris de jeunes cellules et les ont forcées à cesser de produire des nucléotides, elles sont devenues sénescentes.

Produire des nucléotides, essentiel pour rester jeune

“Cela signifie que la production de nucléotides est essentielle pour maintenir les cellules jeunes”, a déclaré Alireza Delfarah, l’un des auteurs principaux de l’étude. “Cela signifie également que si nous pouvions empêcher les cellules de perdre la synthèse des nucléotides, les cellules pourraient vieillir plus lentement”.

Nick Graham, le chercheur qui a dirigé ces travaux, rejoint ainsi l’avis du Dr Steele, que nous vous dévoilions plus haut. “Pour boire à la fontaine de Jouvence, il faut savoir où elle se trouve et comprendre comment elle fonctionne. Nous faisons le contraire ; nous étudions les causes du vieillissement cellulaire, afin de pouvoir élaborer des traitements pour mieux vieillir”.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.