Istock

Loïc Grossen est nutritionniste holistique, c’est-à-dire qu’il s’intéresse à la nutrition de manière globale, faisant partie d’un tout. Pour lui, tous les aliments ne se valent pas et certains sont meilleurs que d’autres. "Plus je fais des recherches, j’expérimente, je me documente, j’apprends... Plus je suis convaincu que nous n’avons pas besoin d’assiette différente à chaque repas", écrit-il sur LinkedIn. Il révèle la liste des super aliments à intégrer plus souvent dans nos plats.

Les abats

Les abats, comme le foie de veau, sont une très bonne source de protéines - en moyenne, 100 grammes d’abats cuits contiennent 25 grammes de protéines - de vitamines A et B, de fer, de zinc, de sélénium et de cuivre. Ils sont particulièrement recommandés en cas d’anémie (carence en fer).

Les légumes fermentés

Les légumes fermentés, comme le chou de la choucroute, sont riches en fibres, vitamines C, K et B9, mais également en sodium et en potassium. Ils pourraient améliorer la digestibilité des aliments et leur assimilation. Les fibres des légumes fermentés seraient moins irritantespour les intestins.

Les huîtres

Les huîtres contiennent de bons minéraux comme le zinc, le sélénium (effets antioxydants et anti-inflammatoires), le fer et l’iode, qui permet de prendre soin de la thyroïde. Elles représentent également une bonne source de protéines et d’acides gras oméga-3, favorisant la réduction des risques de maladies cardiovasculaires et d’inflammations. Les huîtres contiennent de la vitamine D, qui joue un rôle dans la qualité du tissu osseux et musculaire ainsi que dans le renforcement de notre système immunitaire.

Le bouillon d’os

Pour prendre soin de votre immunité et de votre muqueuse intestinale, le nutritionniste recommande de consommer du bouillon d’os, qui renferme du calcium, du magnésium, du potassium, du collagène, ainsi que des acides aminés essentiels.

Le lait cru

Il contient des vitamines B et D, du calcium, du phosphore, du magnésium et des probiotiques, ces microorganismes qui participent à l’équilibre de la flore intestinale. En cas de mauvaise digestion, on peut faire fermenter le lait cru.

Sources

https://www.anses.fr/fr/content/vitamine-d-pourquoi-et-comment-assurer-un-apport-suffisant

https://www.santemagazine.fr/alimentation/aliments-et-sante/pourquoi-les-aliments-fermentes-sont-bons-pour-la-sante-171730#Quels-sont-les-b%C3%A9n%C3%A9fices-sant%C3%A9-de-la-fermentation-%3F

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.