Selon une étude de Malakoff Humanis publiée le 6 juillet 2022, 23% des salariés de moins de 30 ans jugent négativement leur santé mentale (contre 16 % pour l’ensemble des salariés). Ils déclarent dans leurs réponses être stressés, mal dormir, être émotionnellement épuisés voire à bout de forces.

L’OMS définit la santé mentale comme étant : « un état de bien-être mental qui nous permet d’affronter les sources de stress de la vie, de réaliser notre potentiel, de bien apprendre et de bien travailler, et de contribuer à la vie de la communauté. Elle fait partie intégrante de la santé et du bien-être (...) ».

Pour être en bonne santé donc, il est très important d'apprendre à prendre soin de sa santé mentale.

Pour en prendre soin, il ne s’agit pas uniquement d'éliminer toutes les distractions, les contraintes, les obstacles et les sources anxiogènes de la vie. Le but est de développer, d'apprendre, et de maîtriser des outils qui nous conviennent pour pouvoir faire face à ces stress et réussir à les manager.

Travailler le bien-être pour éviter le burn-out

Tout d’abord il est important de prendre le temps de faire des pauses. Pourquoi pas en profiter pour sortir prendre l’air. Pas toujours facile de sortir s’aérer lorsque l’on est happé par toutes les tâches qui rythment notre quotidien. Cependant, il est prouvé que passer du temps à l’extérieur ou en forêt améliore nettement l’humeur et la santé mentale. Alors : bougez, sortez de chez vous, prenez le temps de changer d’air, ne serait-ce que quelques minutes par jour. Pensez à la dernière fois que vous avez pris le temps de regarder les vagues s’écraser en bord de mer, ne vous sentiez-vous pas plus apaisé ? Même si vous n’habitez pas en bord de mer, une promenade à l’heure du déjeuner peut vous faire le plus grand bien.

Dans la même idée, Santé.fr, le site Santé du gouvernement, recommande « de pratiquer régulièrement une activité physique(marche, course, natation ou cyclisme) pour améliorer la qualité du sommeil et réduire le niveau général d’anxiété. » En effet, l’activité sportive favorise la sécrétion d’endorphines par l’organisme. Surnommées « hormones du bonheur », elles participent à l’état de bien-être général. Le sport permet d’augmenter le niveau d’estime de soi, ce qui aide aussi à l’amélioration de la santé mentale.

Être dans le moment présent permet de connaître ses émotions et apprendres à les accepter. Concrètement, les méditations de pleine conscience permettent de prêter attention à l’expérience qui se déroule dans l’instant. Certaines études ont démontré que cette pratique permet de réduire les ruminations mentales et l’agitation émotionnelle. Pour cela, respirez profondément, regardez autour de vous, sentez le soleil sur votre peau, mettez vos soucis de côté, écoutez attentivement les autres, dansez sur de la musique – profitez de l’instant présent.

Sources

Observatoire mensuel des situations de travail, 2022 - Malakoff Humanis

Santé mentale : renforcer notre action - OMS 

Nature experience reduces rumination and subgenual prefrontal cortex activation - Gregory N. Bratman, J. Paul Hamilton, Kevin S. 

Comment prendre soin de sa santé mentale ? - Santé.fr 

Santé mentale et emploi - Psycom 

Revue des effets de la méditation de pleine conscience sur la santé mentale et physique et sur ses mécanismes d’action - Santé mentale au Québec

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.